On a testé la visite d'un appartement grâce à des lunettes 3D

le
0

VIDÉO - Grâce à un simple boîtier en carton et un smartphone, les acheteurs peuvent désormais visiter virtuellement une maison ou un appartement depuis leur canapé. Démonstration.

Bluffant! Et pourtant, l'apparence du Google Cardboard avec ses scratchs, ses deux lentilles et ses bouts de cartons assemblés n'a rien d'extraordinaire... Mais le masque de réalité virtuelle, inventé par un ingénieur français, peut pourtant être d'une utilité réelle en matière de recherche immobilière! Grâce à cet outil associé à un smartphone et à une application, on peut se glisser dans n'importe quel bien immobilier neuf, maison ou appartement, et s'y déplacer.

Le mécanisme est simple: on tourne sur soi-même pour se diriger, et on appuie avec sa main gauche sur le côté gauche du Google Cardboard pour avancer. Et c'est parti. Vous traversez l'appartement, vous montez l'escalier, vous visitez les chambres... comme si vous y étiez. Sauf que vous le faites de chez vous et que vous pouvez même vous promener dans des appartements qui ne sont pas encore construits. «Chaque promoteur a sa propre application à télécharger pour visiter une sélection des différents biens proposés à la vente qui ont été modélisés», explique Hervé Loreau, directeur innovation du Lab d'Explorimmo. Petite limite toutefois: pour le moment, les visites virtuelles ne sont possibles que dans les logements neufs.

Quelle utilité pour le grand public? Au-delà du simple gadget, le système a de véritables avantages. «Au lieu de perdre plusieurs après-midis à étudier des plans et à essayer d'imaginer à quoi ressemblera votre futur chez vous, vous pouvez le faire tranquillement depuis votre canapé, en le montrant également à votre famille», insiste Hervé Loreau. Livré en kit, le masque coûte une vingtaine d'euros à l'unité.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant