« On a tapé à côté de la plaque »

le
1

Vous avez fait de l'éducation un des piliers de votre programme. Aujourd'hui, le système scolaire ne parvient pas à faire progresser les élèves les plus en difficulté...

Il ne faut pas céder au catastrophisme. Il y a des points d'excellence dans notre système éducatif : un bachelier bien formé possède un niveau supérieur à son équivalent américain ou canadien, je parle d'expérience. Mais c'est vrai, il y a des choses qui ne marchent pas, comme le décrochage inacceptable de 150 000 jeunes à la fin de la scolarité obligatoire.

 

Si vous êtes élu, reviendrez-vous sur les mesures prises par ce gouvernement ?

S'il y a bien une réforme qui a eu une influence zéro sur l'amélioration du système, c'est celle des rythmes scolaires. Sur ce sujet, je laisserai les maires libres de leur choix. Ceux chez qui ça marche pourront continuer. Pour ce qui est de la réforme du collège, l'idée de départ, consistant à laisser un peu de marge de manœuvre aux établissements dans l'utilisation de leurs heures de cours, n'était pas mauvaise, mais elle a vite été dénaturée. Je suis aussi très hostile à ce qui a été fait en matière d'apprentissage des langues anciennes, ou dans le recul des classes bilangues, même si depuis la ministre a fait marche arrière. Dans ces réformes, on a tapé à côté de la plaque.

 

Que proposez-vous ?

J'ai trois objectifs. Le premier est de mettre le paquet sur la maternelle et le CP, en allégeant les effectifs dans ces classes et en augmentant la rémunération des professeurs. Je souhaite ensuite proposer à l'expérimentation, sur la base du volontariat, l'autonomie des établissements, avec la création d'un conseil éducatif d'enseignants élus par leurs pairs et qui auront leur mot à dire sur le choix du proviseur ou du directeur. Ma troisième idée, c'est le développement de l'alternance à tous les niveaux, du CAP au master, pour lutter contre l'échec à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.marti4 il y a 10 mois

    Qui est ce qui parle ?