On a suivi Belgique-Italie dans la ville la plus italienne de Belgique

le
0
On a suivi Belgique-Italie dans la ville la plus italienne de Belgique
On a suivi Belgique-Italie dans la ville la plus italienne de Belgique

Quel meilleur endroit que La Louvière, commune la plus italienne de Belgique, pour suivre le match entre les Diables rouges et les Azzurri ? Résultat fascinant.

" Minga ti ! Fraté, le match va bientôt commencer, mets tes scarpes on y va ! " C'est certainement dans ce patois typique de La Louvière que les Italiens se sont mis en route pour la place communale, ce lundi soir, dans le but d'aller assister à ce fameux Belgique–Italie, tant attendu. Cette commune de la province du Hainaut, en Belgique, comporte une très grande majorité d'habitants d'origine italienne. Il n'existe aucun chiffre officiel, mais, sur les 80 000 Louviérois, un bon tiers serait issu de la vague d'immigration qu'a provoquée l'industrie de la sidérurgie et du charbonnage, des années 40 à 80. La Ville célébrait d'ailleurs les 70 ans des accords bilatéraux avec l'Italie ce week-end, soit juste avant le choc belgo-italien de l'Euro. Comme quoi, le hasard fait parfois bien les choses. Ça a d'ailleurs amusé Salvatore, membre d'un club de Vespa et présent afin de mettre à l'honneur ses origines en organisant un tour dans la région sur ces deux roues qui ont uni Audrey Hepburn et Gregory Peck dans Vacances romaines. " Il y a une motivation supplémentaire juste avant le match, explique-t-il. On est de racines italiennes, mais de culture belgo-italienne. Ma femme et mes enfants vont supporter la Belgique. Moi, mon cœur balance, mais il est un peu plus du côté de l'Italie. C'est aussi pour ça que les deux drapeaux sont présents en ce jour de la commémoration de l'immigration italienne, ça a tout son sens. " Tout comme lui, les nombreux commerces et habitations du centre-ville arborent les deux étendards sur leur façade et s'apprêtent à accueillir la population pour une rencontre qui est au cœur de grands débats dans les cours de récré, au bureau ou à la caisse des supermarchés.

One, two, three… viva l'Italie !


Il est un peu plus de 20h lorsque la place communale commence à se remplir. Et bien que la population italienne fasse partie intégrante du paysage louviérois, ce sont bien évidemment les Belges qui colorent davantage les rues de la ville dans cette masse d'un petit millier de têtes. La Belgique étant toujours en état d'alerte de niveau trois à cause des menaces terroristes, chacun doit passer par la case " fouille " avant de pouvoir pénétrer dans l'espace surplombé de l'écran géant. Chacun a revêtu son maillot fétiche. Les Marocains et Algériens aussi.…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant