On a retrouvé l'orateur Hollande

le , mis à jour le
5
François Hollande lors de son discours sur « La démocratie face au terrorisme », jeudi 8 septembre salle Wagram.
François Hollande lors de son discours sur « La démocratie face au terrorisme », jeudi 8 septembre salle Wagram.

Ceux qui n'ont pas suivi François Hollande avant, disons, 2011 ont parfois du mal à comprendre. Le candidat à la fonction présidentielle, et plus loin dans le temps le premier secrétaire du PS, était un formidable bateleur, un orateur capable d'emballer une foule en meeting avec quelques bons mots, une gestuelle appliquée, des ?illades, des index qui s'agitent dans l'air, des envolées et des silences... Hier, salle Wagram, l'artiste a un peu percé sous le chef d'État. L'air enivrant des urnes, le goût d'une nouvelle campagne électorale qui semble s'ouvrir, sans doute...

Le presque candidat

Le thème de la conférence, organisée par la Fondation Jean Jaurès et le think tank proche du PS Terra Nova était « La démocratie face au terrorisme ». Dans la salle Wagram, un public acquis à sa cause, avec notamment la majorité du gouvernement ? Ségolène Royal exceptée. Oh, bien sûr, François Hollande pouvait difficilement se laisser aller à la légèreté en évoquant le terrorisme et ses horreurs. On n'était pas à La Rochelle en 2008, par exemple, quand Hollande avait réalisé un show étonnant de drôlerie pour son dernier discours à l'université d'été du PS en tant que premier secrétaire. Mais, hier, on a vu à plusieurs reprises son ?il s'allumer, ses lèvres esquisser un demi-sourire. Le presque candidat Hollande se retenait, c'est évident, comme lorsqu'il a évoqué ceux qui « pensent que l'élection, c'est la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • floalain le samedi 10 sept 2016 à 14:32

    Rien d'étonnant, c'est le roi du blabla.

  • aerosp le samedi 10 sept 2016 à 13:22

    un imitateur des années 80 et 81

  • patr.fav le vendredi 9 sept 2016 à 16:53

    Macron : « Les réfugiés sont une opportunité économique pour la France. »

  • frk987 le vendredi 9 sept 2016 à 16:41

    l'éternel candidat recalé à tous les examens, c'est bien connu en fac !!!!!

  • M8587219 le vendredi 9 sept 2016 à 15:29

    .... mais on attend toujours le chef de l'Etat!!