On a regardé Lille-Angers avec Michel Seydoux

le
0
On a regardé Lille-Angers avec Michel Seydoux
On a regardé Lille-Angers avec Michel Seydoux

D'un match de foot, on voit les joueurs, les supporters, parfois des streakers. Dans les coulisses, il y a aussi, souvent, le propriétaire. Michel Seydoux a ouvert ses portes le temps d'un match. Alors on l'a regardé regarder Lille-Angers. Vis ma vie de Michel Seydoux.

"Chef, 17h, c'est un peu tôt pour les langoustines !" "Pourtant j'ai un message, regarde : "des langoustines ce sera très bien pour l'horaire" C'est signé du président du LOSC. Tu le connais, toi ?" Le chef en question, c'est Yorann Vandriessche, étoilé de l'Arbre. Son gastronomique est situé au mythique carrefour éponyme, sur le tracé pavé du Paris-Roubaix et à quelques encablures du domaine de Luchin. Alors il peut bien tutoyer son client, puisqu'il est aussi son voisin et ami. Et le boss du LOSC, donc. Un Michel Seydoux qui se laisse finalement séduire par les huîtres de Saint-Vaast pour le goûter. Parce que "c'est pas con l'huître à 17h. Avec un bon petit blanc, c'est pas con." D'un sourire en coin, Saïd Chabane acquiesce. Le président du promu angevin, lové dans un canapé en cuir, découvre avec plaisir le salon présidentiel de son hôte du jour.

Pierre Mauroy et le ministère du Temps libre


Quelques minutes plus tôt, Michel Seydoux sortait du vestiaires de ses joueurs. Veste à coudières et pull camionneur, pantalon tombant sur Geox, le président lillois est comme chez lui à Pierre-Mauroy. Une poignée de main par-ci, messieurs les arbitres, une tape dans le dos par là, il balade son sourire débonnaire sur la pelouse, l'air ailleurs mais prêt à répondre à chaque sollicitation. Son rituel est rodé : rejoindre son équipe pour la causerie du coach, accueillir ses invités, assurer les représentations officielles et médiatiques dues à son rang. Il a d'ailleurs placé son salon privé dans les entrailles du stade, à quelques mètres de la zone mixte et du tunnel. Là où ça se passe. Un salon pouvant accueillir une quinzaine de personnes, de l'adversaire à la famille en passant par les sponsors, dans une lumière tamisée et sur fond de musique lounge. Sur les murs, des photos de ses joueurs côtoient le cliché d'un supporter et l'écran branché sur LOSC TV. Et les discussions courent sur des sujets variés. Pour Seydoux, "la courtoisie est importante, on doit porter l'hospitalité du Nord. On se connaît tous, je suis un vieux de la vieille ! (Michel Seydoux est président du LOSC depuis 14 ans, ndlr). Alors on discute de la vie, jamais des affaires, un peu de foot..." Ce mercredi soir, côté foot, les échanges vont bon train entre les animations d'avant-match et Sofiane Boufal. En attendant que la…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant