On a percé le mystère du photovoltaïque organique

le
0
On a percé le mystère du photovoltaïque organique
On a percé le mystère du photovoltaïque organique

Des chercheurs ont percé le mystère des cellules photovoltaïques organiques, ouvrant la voie à de nouveaux systèmes plus efficaces et moins coûteux

Ce n'est plus vraiment un secret : le secteur photovoltaïque en France ne se porte pas aussi bien qu'il y a quelques années. Le nombre de panneaux installés en France en 2013 est même le plus bas depuis 2009. En cause, le prix de construction encore trop élevé, qui engendre un coût de production de l'électricité deux fois plus élevé que celui de l'éolien ou du nucléaire... A cela s'ajoute depuis peu la baisse des tarifs de rachat pour les producteurs d'énergie photovoltaïque. En effet, ces tarifs sont financés par une taxe sur la consommation d'électricité (la CSPE) qui se répercute directement sur le prix du kilowattheure, lequel a augmenté de 8% en 2013... de quoi conduire le gouvernement à plus de prudence dans le développement de cette énergie.

La bonne nouvelle, c'est que la science progresse (lentement mais sûrement) vers des panneaux solaires plus efficaces, donc plus rentables. Dernière avancée en date : des chercheurs ont réussi à percer le mystère du fonctionnement des cellules photovoltaïques organiques. Ces systèmes sont composés de cellules vivantes et non de plastique comme les panneaux aujourd'hui disponibles à la vente, ce qui leur confère notamment une plus grande flexibilité de pair avec une grande résistance. Surtout, les semi-conducteurs organiques sont moins coû

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant