On a lu "Zéro pointé"

le
0
On a lu "Zéro pointé"
On a lu "Zéro pointé"

Depuis septembre dernier, le monde du football belge attendait impatiemment la sortie de Zéro pointé, le bulletin accablant du football belge, par les deux trublions Stéphane Pauwels et Thibaut Roland. Annoncé comme un livre coup de poing et sans langue de bois sur les maux et les coulisses du football belge, les polémistes ont en tout cas réussi leur coup, pas forcément toujours très franc.

On a lu " Les attaquants les plus chers ne sont pas ceux qui marquent le plus "
Vous penserez, mais pourquoi ce titre si la Belgique est numéro un au classement FIFA ? Vous objecterez que les Diables rouges ne perdent pas souvent un match de qualifications pour une Coupe du monde ou un Euro ces dernières années: aucune défaite avant de se rendre au Brésil en 2014 et une seule défaite 1-0 contre le pays de Galles en juin dernier (pour 7 victoires et 2 nuls) sur le chemin de l'Euro 2016. Vous vous souviendrez même que les hommes de Marc Wilmots sont arrivés en quart du dernier Mondial et ne se sont inclinés que face à un futur finaliste (défaite 0-1 face à l'Argentine), comme nos Bleus. Vous constaterez devant votre écran que les joueurs belges sont présents dans les meilleures écuries européennes et que l'avenir s'annonce donc plutôt radieux à quelques mois d'un Euro 2016 pour lequel la Belgique fera partie des favoris.

Ce n'est pourtant pas l'avis des deux journalistes Stéphane Pauwels et Thibaut Roland, qui après avoir oscillé entre le management sportif et le monde des médias franco-belges, ne sont pas si optimistes que nombre de leurs concitoyens flamands et wallons. Pour exprimer leurs réticences ils vont, à travers cet ouvrage, jouer les professeurs et proposer une série de cours plus inquiétants les uns que les autres (géographie, Français, Néerlandais, maths, économie et communication) pour justifier cette note finale, présentée comme "un signal d'alarme et un cri du cœur destiné à ouvrir le débat".

Buzz l'éclair et affaires de racisme


Dans Zéro pointé on a donc aimé les révélations sur les dessous, forcément pas très glorieux du football belge. Révélations parfois amusantes, souvent étonnantes et polémiques, un peu trop même au goût de certains des protagonistes du livre. À tel point que l'ouvrage a été interdit par la justice liégeoise dans le cadre d'une plainte de Franco Iovino, un agent de joueurs taxé de racisme envers le joueur de Charleroi Dieumerci Ndongala, à propos duquel il aurait dit : "C'est un Black. Tu ne peux pas lui faire confiance. Il va aussi t'entuber. Ne perds pas ton temps avec ce dossier.…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant