On a l'équipe la plus chère d'Europe

le
0
On a l'équipe la plus chère d'Europe
On a l'équipe la plus chère d'Europe

Ce n'est pas un gage de réussite bien sûr. Mais cela en dit long sur le talent et la renommée des internationaux tricolores. A l'occasion des matchs internationaux de novembre, nous avons calculé, à l'aide essentiellement des données fournies par l'observatoire du football du Centre international d'études du sport (CIES), la valeur financière des principales sélections européennes.

Or, avec une valeur totale de 773,7 M€ pour ses 23 sélectionnés, l'équipe de France est la plus chère du Vieux Continent. Elle a « gagné » 76 M€ depuis l'Euro, où elle pointait à la deuxième place, derrière l'Angleterre. Le tout sans Anthony Martial, valorisé à 115 M€ mais non retenu par Didier Deschamps pour ce rassemblement. « Ce n'est guère surprenant, assure Christophe Lepetit, économiste du entre de droit et d'économie du sport de Limoges. Nous avons aujourd'hui une génération de jeunes joueurs qui arrivent à maturité, évoluent dans de grands clubs et dans des championnats très compétitifs,et qui possèdent des contrats de longue durée. Autant d'éléments qui sont de nature à faire grimper leur valeur financière. »

La France est la seule sélection européenne à posséder deux joueurs de plus de 100 M€. A eux seuls, Antoine Griezmann et Paul Pogba pèsent 249,2 M€, soit plus de la moitié du onze qui devrait être aligné vendredi contre la Suède. Si la cote de l'attaquant de l'Atlético Madrid est stable depuis l'Euro, le milieu de terrain de Manchester United profite, lui, de son transfert record de cet été. « Il est passé dans une autre dimension, indique Raffaele Poli, responsable de l'observatoire du football. Il était valorisé à 90 M€ avant l'Euro. Aujourd'hui, il est à 120 M€ car il est dans le championnat considéré comme le plus compétitif d'Europe et dans un des clubs les plus prestigieux. »

La valeur de certains va encore grimper

Les trois quarts des membres de l'équipe de France évoluent ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant