On a fait le déplacement à Bordeaux avec les Nantais

le
0
On a fait le déplacement à Bordeaux avec les Nantais
On a fait le déplacement à Bordeaux avec les Nantais

Bien décidés à fêter à leur manière le départ de Marc "fumis" Planus et l'adieu au Stade Chaban-Delmas, quelques 360 supporters nantais ont pris le car samedi pour Bordeaux. Sans la Brigade Loire, restée à la maison pour protester contre les mesures d'encadrement des autorités, jugées toujours plus restrictives. Récit en images et gifs d'un déplacement désiré muet par les Ultras canaris.

12h30, samedi, parking de la Beaujoire. Des motos slaloment lentement entre les plots orangés, tandis que les premières écharpes jaunes se rassemblent. Les discussions s'entament au cul des monospaces, bière et paquet de chips à la main. L'appel au boycott du déplacement par la Brigade Loire, dans un "arrêté maison" publié deux jours auparavant, revient sur de nombreuses lèvres. Le principal groupe de supporters nantais entend ainsi manifester son mécontentement vis-à-vis des récentes mesures d'encadrement imposées par les instances dirigeantes, préfectures et LFP en tête. Déjà considérées comme "ridicules" à Saint-Étienne, les conditions du déplacement énoncées par la Préfecture de Gironde ont définitivement échaudé les supporters canaris. Si le message et l'invitation à rester chez soi sont théoriquement approuvés par l'ensemble des groupes nantais, les individuels ayant pris leur package "bus + place" à 40€ dès l'ouverture et quelques associations engagées depuis longtemps auprès de leurs membres à s'y rendre font le choix de se déplacer quand même, sans "gaieté de cœur".



Jeff, le superviseur Loire des stadiers, fait le compte des cars garés sur le parvis du stade : six officiels et deux indépendants. Il rameute ses troupes quand Luc Delatour arrive au volant de sa Citroën noire. Le Directeur des Opérations du FC Nantes fera lui aussi la route. "Il y a exactement 364 supporters inscrits aujourd'hui. Cela reste un déplacement officiel relativement important" glisse-t-il avant de laisser la grosse voix de Jeff énumérer les consignes à l'attroupement : "tout le monde à son car avec sa contremarque. Bagages dans les soutes". À l'annonce du départ imminent, certains remplissent un dernier verre pendant que d'autres préfèrent se vider en pissant sur les arbres du parking.



Le car Merco des Activ Nantes Supports s'avance. Derrière son volant et ses lunettes fumées, Roger annonce…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant