" On a du solide à l'avant"

le
0
" On a du solide à l'avant"
" On a du solide à l'avant"

Sándor Torghelle n'ira pas à l'Euro malgré ses pions en pagaille avec le MTK Budapest, ses 42 capes nationales de 2004 à 2010 et ses trois ans de moins que le meneur titulaire Zoltán Gera à l'état civil. Néanmoins, " Sanyi " croit aux chances de ses potes magyars. Même face aux ronds de jambe de CR7.

Comme le milieu Tamás Hajnal, tu es hors du groupe constitué par Bernd Storck. Déçu ?
Tu te doutes qu'apprendre ça ne m'a pas vraiment donné la patate, mais cette tendance-là se dessinait déjà au cours des matchs de qualification où on ne m'appelait jamais. J'ai assez rapidement compris que je n'aurais pas énormément de chances d'aller jouer en France. Bien sûr que j'aurais adoré être du voyage, mais j'ai fait une croix sur la sélection et concentré mes efforts sur le championnat hongrois.

Le " Nemzeti 11 " t'a pourtant souri. Battre à toi tout seul l'Allemagne, (2-0, juin 2004), c'est costaud.
Oui, sur cette rencontre-là, j'ai effectivement bien joué, mais l'équipe s'est aussi donnée à fond. Beaucoup m'ont remercié pour ces deux buts marqués à Kaiserslautern. Mais j'en ai mis d'autres qui étaient tout aussi importants et nous ont permis de l'emporter contre des plus forts que nous. Par exemple face aux Brésiliens ou aux Argentins en amical. Pareil contre les Islandais en vue du Mondial 2006 ou les Albanais avec la Coupe du monde en Afrique du Sud dans le viseur. Des souvenirs géniaux.

Si on t'avait rappelé d'urgence en sélection pour pallier l'absence de Nikolić ou Priskin, tu y serais allé ?
Si c'était arrivé, j'y serais allé avec plaisir, pour donner un coup de main. Mais mon téléphone n'a pas sonné. C'était la dernière chance des gars de ma génération qui n'en auront pas d'autre de briller à l'international. La mienne est malheureusement passée. Je me suis de toute façon préparé depuis un bon bout de temps à regarder mes anciens coéquipiers à la télévision.

Tu vas suivre tes potes en France ?
Ça fait un bail que les Magyars n'ont pas eu cette opportunité et ils l'ont totalement méritée. Notre football avait vraiment besoin de ce succès-là. Malheureusement, je ne pourrai pas aller les soutenir en France, car je dois déjà participer à des entraînements avec le MTK en vue de la saison prochaine ! La première journée a lieu le 16 juillet et on a attaqué la préparation dès le début de juin. Je dois être au top cet été.

« Contre le Portugal,…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant