« On a des souvenirs pour la vie »

le
0
« On a des souvenirs pour la vie »
« On a des souvenirs pour la vie »

« C'est bon, ça passe ! » Dimitri Szarzewski vient de ranger le précieux bouclier de Brennus dans sa voiture. Sur le parking du centre d'entraînement du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine), que les nouveaux champions de France ont retrouvé hier en début d'après-midi après leur sacre barcelonais, le talonneur n'a qu'une idée en tête : dormir un peu avant de reprendre les festivités au restaurant de Christian Constant. Il a malgré tout accepté de revenir sur la folle aventure du Racing.

 

Réalisez-vous la portée de votre exploit au Camp Nou ?

DIMITRI SZARZEWSKI. Non, pas encore. Il va falloir un peu de temps. Mais on a des images plein la tête. C'est fabuleux, tout simplement. Ça fait plaisir : c'est la première fois qu'on rentre au Plessis et qu'il y a autant de monde qui nous attend. J'ai le sentiment qu'on a réalisé quelque chose de grand cette année. Après notre défaite en finale de Coupe d'Europe, gagner cette finale de championnat à 14 contre 15 : pour l'émotion, c'est fort.

 

Vous qui êtes attaché à votre rôle de meneur d'hommes, vous avez été servi cette fin de saison...

Bien sûr. Mais, voilà : souvent, quand on donne, on est récompensé. J'ai été récompensé. On a été récompensés. C'est beau de jouer devant 100 000 personnes, au Camp Nou. En plus, tout nous a réussi : on a eu le vestiaire du Barça. Ce sont des souvenirs énormes.

 

C'est dur de rêver mieux, non ?

Oui, surtout après tout ce qui s'est dit. On nous a cassé du sucre sur le dos mais on est restés confiants, sereins, on a montré qu'on savait aussi jouer au rugby et qu'on avait du cœur (il souffle). On a des souvenirs pour la vie.

 

Ce groupe a-t-il une âme ?

De toute façon, pour réussir quelque chose de grand, il faut s'aimer. Quand je l'ai dit après la demie, ce n'était pas des paroles en l'air. On l'a encore démontré contre Toulon. Je suis fier de mon équipe.

 

A quoi va ressembler la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant