" On a commencé l'aventure avec 12 joueurs dans l'effectif "

le
0
" On a commencé l'aventure avec 12 joueurs dans l'effectif "
" On a commencé l'aventure avec 12 joueurs dans l'effectif "

Arrivé au Red Star dans le rôle de l'illustre inconnu qui prend la place de l'entraîneur maison, Rui Almeida a progressivement réussi à faire taire les sceptiques en positionnant les Franciliens dans le haut du tableau de L2. Mieux, après un début de saison laborieux, il fait l'unanimité au club de par son sérieux, ses méthodes d'entraînement et ses longues heures de travail. Rencontre avec un perfectionniste.

Comment vous êtes arrivé au Red Star ? Vous travailliez encore avec Jesualdo Ferreira au moment où vous avez été contacté par le club ? Oui, j'ai dû quitter mes fonctions au Zamalek (où il était adjoint, ndlr). Je me souviens que les premiers contacts ont été établis au lendemain d'un match qu'on avait disputé dans une ville au large de la mer Rouge. La semaine qui suivait j'étais ici pour discuter avec le président. Je suis ensuite retourné en Égypte pour expliquer au Zamalek et surtout au professeur (Jesualdo Ferreira), qui a été très compréhensif quand je lui ai expliqué qu'il était temps de partir pour moi.

Qu'est-ce qui vous a plu dans le projet présenté par le Red Star ? D'abord, il y a le côté historique du club, avec le retour en Ligue 2, 16 ans après avoir quitté cette division et traversé de grandes difficultés… D'ailleurs c'est aussi ce qui m'a fait le plus hésiter dans le sens où c'était un pari risqué. Mais j'ai analysé la situation et je me suis dit que s'il y a bien une D2 très forte en Europe, c'est la Ligue 2 française. La France, l'Angleterre et l'Espagne sont très solides en matière de deuxièmes divisions. Et puis il y a tout simplement le projet de stabilisation de l'institution en Ligue 2 d'un club historique de cette division qui a aussi connu la D1. C'est forcément intéressant.

Donc l'objectif avéré pour le moment, ce n'est pas plus que la stabilisation en L2 ? Pour le moment, on se tient à cela. Il ne faut pas oublier que le Red Star est resté très longtemps dans les divisions inférieures que ce soit dans ou hors du football professionnel, et que dans le football amateur, on prend un rythme et des routines non professionnelles. Il ne faut pas oublier que le Red Star est resté très longtemps dans les divisions inférieures.Le principal enjeu de la remontée en L2 est de faire en sorte que le club se réadapte et se transforme rapidement en matière d'organisation au rythme d'un football plus compétitif.

[IMG…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant