On a bu le café chez Romain Danzé

le
0

Le capitaine du Stade Rennais a ouvert depuis décembre un bar-restaurant avec écran géant diffusant du sport en continu. "Une alternative aux pubs pour une clientèle plus familiale," nous a-t-il expliqué au cours d'une pause café, entre une lourde défaite concédée à domicile face à la lanterne rouge du championnat et un périlleux déplacement au Parc des princes ce vendredi soir.

D'ordinaire, un joueur de foot en activité s'interviewe dans le très réglé cadre de la conférence de presse, en zone mixte après match ou derrière la main courante après l'entraînement. Sympa, mais pas autant que de se retrouver en face à face le cul vissé à une banquette de bar à boire un café allongé. Romain Danzé est chez lui au BDS (abréviation de Bar des sports), un établissement qui a ouvert ses portes le 22 décembre dernier et dans lequel il a investi financièrement. Rendez-vous avait été pris mercredi à 14h, après l'entraînement du jour, pour deviser de son nouveau projet. Il est accompagné de sa femme et de son partenaire dans l'affaire, Jacques Thipthiphakone, jeune investisseur dont la famille possède déjà plusieurs restaurants dans la capitale bretonne. Il entame la conversation : " J'ai connu Romain et Pauline d'abord comme clients du premier restaurant que nous avions ouvert ici, ils venaient souvent y manger, on s'est mis à discuter, à parler de nos familles respectives. De clients, ils sont devenus amis. "

Puis partenaires lorsque le joueur se voit proposer l'opportunité de se lancer dans cette aventure d'ouverture d'un bar-restau-foot. " J'ai juste soumis l'idée à Romain, "voici mon projet, il pourrait t'intéresser, si tu veux m'accompagner sur ce coup-là c'est bien, sinon tant pis, ça se fera quand même?. Il est venu. " A partir de là, l'affaire a mis deux ans à se monter, le temps de trouver le lieu et de réaliser les travaux nécessaire. Le capitaine rennais fait les présentations du lieu, d'apparence assez cosy, détente mais quand même bien chicos, très axé foot avec la présence à l'entrée d'un baby-foot aux couleurs du Stade Rennais. " C'était une ancienne crêperie qui a été entièrement rénovée. On voulait ouvrir un espace où on peut manger et boire entre amis ou en famille tout en regardant du sport à la télé. " Un concept emprunté au modèle nord-américain et une alternative aux pubs classiques où les supporters ont l'habitude de se réunir pour mater du foot sur écran plat en sifflant des pintes de blonde. " C'est sûr que c'est un standing un peu supérieur et c'est surtout plus familial et plus ouvert aux femmes, précise Danzé. Ici, on reçoit aussi bien des étudiants que des parents avec enfants, une clientèle d'affaires, des personnes plus âgées " En leur temps, dit-il, Wiltord et Réveillère ont investi dans pareil business à Lyon, de même que Zidane et Dugarry à Bordeaux....


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant