OM : Vincent Labrune «abasourdi» après la démission de Bielsa

le , mis à jour à 10:17
0
OM : Vincent Labrune «abasourdi» après la démission de Bielsa
OM : Vincent Labrune «abasourdi» après la démission de Bielsa

Le président de l'Olympique de Marseille (OM) n'en revient pas. «Je suis, évidemment, comme tous les supporters de l’OM, abasourdi par la décision brutale de Marcelo Bielsa», a déclaré Vincent Labrune, dans la nuit de samedi à ce dimanche, sur le site internet du club de football de la cité phocéenne, quelques heures après la démission surprise de l'entraîneur de l'OM.

Vincent Labrune assure que «nous avions trouvé depuis plusieurs semaines un accord pour la prolongation de son contrat. J’ai, ce soir, du mal à comprendre comment une simple réunion, mercredi, sur des détails techniques de ce contrat avec l’avocat de l’actionnaire et mon directeur général puisse être à l’origine de ce départ précipité, alors que tous ses souhaits avaient été exaucés». Il voit un «total décalage» entre cette décision et les propos publics de Bielsa, jeudi, affirmant qu'un accord sur sa prolongation avait été trouvé.

«Une décision qui place le club en difficulté»

«Prenant acte de cette décision qui place le club en difficulté au moment où nous entamons le championnat par une défaite à domicile», le président de l'OM a confié l'intérim à Franck Passi. Il conclut en évoquant «la qualité et la force de caractère» de l'effectif et espère que le club réalisera une «bonne saison», malgré le départ de l'entraîneur argentin.

Samedi soir, dans la foulée d'une défaite à domicile contre Caen (1-0), Marcelo Bielsa a annoncé en conférence de presse avoir remis sa démission d'entraîneur de l'OM. Il a mis en avant des changements de dernière minute dans son contrat lors de la réunion tenue mercredi. «Le travail en commun exige un minimum de confiance que nous n'avons plus. Je ne peux pas accepter cette situation d'instabilité», a-t-il déclaré, expliquant avoir pris «une position définitive» dans la foulée de cette réunion, mais n'avoir averti personne afin de ne pas perturber la préparation du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant