OM, Reims, Gaz et TFC : Le point sur la course au maintien

le
0

A trois journées de la fin, quatre équipes peuvent encore accompagner Troyes en L2. L’occasion de faire un point sur cette course au maintien qui s’annonce palpitante jusqu’au bout.

Marseille : 16eme avec 41 points (+4) Le calendrier à venir (J36) : Angers - Marseille (J37) : Marseille - Reims (J38) : Troyes - Marseille La tendance : En ballottage très favorable L’OM pourrait se faire peur jusqu’au bout, surtout s’il perd ses deux prochains matchs, dont le second à domicile face à Reims. Des Rémois qui comptent cinq points de retard (et une différence de buts très négative) sur les hommes de Franck Passi, incapables de s’imposer une nouvelle fois à domicile dimanche. Pourtant, face à eux se présentaient des Nantais en roue libre en cette fin de saison et qui ne visent plus qu’une place dans le Top 10. Cela devrait passer pour Marseille, qui se déplace à Troyes lors de l’ultime journée d’une saison qui semble interminable. Gazélec Ajaccio : 17eme avec 37 points (-15) Le calendrier à venir (J36) : Lyon - Gazélec Ajaccio (J37) : Gazélec Ajaccio - PSG (J38) : Lorient - Gazélec Ajaccio La tendance : Le plus dur est à venir Le Gazélec Ajaccio a pris une grande bouffée d’oxygène en s’adjugeant le deuxième derby corse de la saison face à Bastia. Une victoire acquise malgré l’ouverture du score adverse qui permet aux Corses de repasser devant Reims au classement. Mais leur point d’avance semble bien mince tandis que seuls les Troyens ont une pire différence de buts qu’eux… Et les deux prochaines sorties des coéquipiers de Mohamed Larbi s’annoncent des plus compliquées avec le déplacement à Lyon, qui rêve toujours de la deuxième place, et la réception du PSG, toujours intraitable en L1. Autant dire que les Corses espéreront plus que jamais des défaites de leurs concurrents dans le même temps. Reims : 18eme avec 36 points (-14) Le calendrier à venir (J36) : Reims - Montpellier (J37) : Marseille - Reims (J38) : Reims - Lyon La tendance : C’est maintenant ou jamais La défaite à Nice vendredi en ouverture de la 35eme journée a sonné le glas de la présence d’Olivier Guégan sur le banc rémois. Un choix étonnant à ce moment de la saison mais qui doit servir d’électrochoc ultime pour les partenaires de Nicolas de Préville. La victoire face à Nantes au début du mois n’a pas du tout été bonifiée, avec une étonnante défaite à Troyes et donc ce revers, somme toute logique, du côté de le l’Allianz Riviera. Tout semble déjà se jouer la semaine prochaine pour les Champenois qui recevront Montpellier. Une formation héraultaise qui a assuré son maintien le week-end dernier et qui risque donc d’être un peu démobilisée. Marseille, qui tentera d’enfin gagner chez lui, et Lyon, qui luttera jusqu’au bout pour terminer sur le podium, seront deux derniers adverses bien plus coriaces. Toulouse : 19eme avec 33 points (-12) Le calendrier à venir (J36) : Saint-Etienne - Toulouse (J37) : Toulouse - Troyes (J38) : Angers - Toulouse La tendance : Le TFC peut y croire Le miracle toulousain a pris du plomb dans l’aile depuis deux semaines. Rejoints dans les derniers instants à Lorient la semaine passée, les Toulousains ont été battus samedi par Lyon (2-3). Pourtant, les coéquipiers d’Alban Lafont avaient mené au score puis égalisé à 2-2 avant de céder sur un but de Corentin Tolisso à la 85eme minute. Une défaite forcément cruelle pour des Violets qui y croient toujours, à l’image de leur coach Pascal Dupraz, habitué des missions sauvetages par le passé. L’ancien technicien de l’Evian TGFC trouvera-t-il les mots pour ramener au moins un point du déplacement à Saint-Etienne du week-end prochain ? Cela permettrait en tout cas de continuer à y croire, d’autant que Troyes et Angers, des adversaires largement à leur portée, concluront le bal.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant