OM-PSG, le déséquilibre a déplacé la rivalité

le
0
OM-PSG, le déséquilibre a déplacé la rivalité
OM-PSG, le déséquilibre a déplacé la rivalité

Les supporters marseillais détestent toujours autant le PSG. Mais après 9 défaites consécutives, ils ne cherchent en revanche pas à fanfaronner avant la confrontation de ce dimanche soir.

C'est un jeu puéril, mais il est terriblement efficace à l'approche d'un OM-PSG. Vous prenez un supporter marseillais. Vous lui demandez son pronostic pour le match de dimanche soir. Une fois qu'il est livré, vous lui demandez de le refaire s'il fallait obligatoirement jouer sa maison. Étrangement, le résultat n'est absolument plus le même. Le mot défaite apparaît. Et dans la foulée, les langues se délient. "En fait, le fond du problème, c'est le match d'il y a deux saisons au Vélodrome, explique Julien, abonné au Virage Nord. Avant, on pouvait toujours se convaincre en se disant que lors d'un match de foot, tout est possible, il peut y avoir la double peine sur une action anodine par exemple. Quand il y a carton rouge et penalty pour nous, ce n'est plus forcément des surhommes que t'as en face. Mais le problème, c'est que dans ce match, c'est ce qu'il s'est passé. Valbuena a fait exclure Thiago Motta. Mais à la fin, Paris a quand même gagné..." Le problème surtout pour Marseille, c'est que les trajectoires ont continué de filer dans la même direction, au point qu'aujourd'hui, l'écart entre les deux effectifs est aussi grand que les 32 points qui séparent les deux équipes au classement. Nous allons donc probablement assister au "Classique" le plus déséquilibré de l'histoire.

Le match aller, le 4 octobre 2015
Youtube

"C'est un vrai clivage"


"Dans le passé, il y a aussi eu des déséquilibres importants. Alors c'est vrai, aucune des deux équipes n'a peut-être été au niveau de ce Paris, mais il est arrivé qu'une formation joue le maintien. Là, Marseille n'est qu'à trois points de la 4e place, recontextualise Hervé Mathoux, qui sera encore à la baguette du Canal Football Club ce dimanche avant le match. Pour faire monter la sauce, la chaîne cryptée a dégainé un spot qui joue sur l'émotion avec un stadier marseillais qui ne peut jamais voir le match. Un film qui marche et qui délivre le message parfait en filigrane : un OM-PSG, ça ne se manque pas. "En tant que bande-annonce, c'est très réussi, mais il ne faut pas aller trop loin dans l'analyse, coupe Mathoux. Il y a deux ans, c'était un couple d'amoureux qui s'embrassait à pleine bouche. [DIV…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant