OM : Payet pourrait perdre 100 000 ¤ par mois

le
0
OM : Payet pourrait perdre 100 000 € par mois
OM : Payet pourrait perdre 100 000 € par mois

L'OM n'est pas le seul perdant de la dernière ligne droite du championnat. Son meilleur joueur la saison dernière, Dimitri Payet, risque d'être lourdement touché par la non-qualification de son équipe pour la Ligue des champions. Son contrat prévoit en effet une baisse de salaire annuelle d'un million d'euros brut en l'absence de C1.

Depuis deux ans à l'OM, le milieu de terrain de 28 ans touche 350 000 € brut mensuels, grâce à un système de primes. Le contrat prévoyait que cette rémunération soit maintenue jusqu'à la fin du bail, en 2017, à condition que le club marseillais atteigne au moins une fois la Ligue des champions au cours des deux premiers exercices. Une clause sportive qui n'a pas été remplie et qui fait tomber la rémunération de Payet à 250 000 € mensuels, auxquels s'ajouteront 200 000 € annuels de prime de Ligue Europa. La nette baisse de salaire du Réunionnais n'est évidemment pas anodine au sortir de sa plus belle saison (7 buts, 16 passes décisives). « En clair, l'OM est obligé de renégocier le contrat au risque de voir partir le joueur », analyse une source proche du club.

West Ham prêt à lui offrir 400.000 euros par mois

La situation est sans doute moins tranchée, mais elle reste complexe. La priorité du meneur de jeu est de poursuivre à l'OM. Il apprécie sa relation de travail avec Marcelo Bielsa. « Il ne me lâche pas, nous confiait le joueur il y a deux semaines. Il me demande de me remettre en question à chaque match et de rectifier tout de suite ce qui ne va pas. Je n'ai jamais connu ça dans ma carrière. Quand on voit le jeu de l'OM cette saison, c'était un bonheur d'évoluer dans ce système et de jouer tous les matchs pour gagner. »

Payet souhaite désormais rencontrer son président, Vincent Labrune, pour faire le point sur son avenir et « avancer dans un projet concret » selon ses propres termes. En clair, prolonger son contrat avec l'OM. Pour l'heure, le dirigeant se fait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant