OM : Marcelo Bielsa, le "fou" argentin du ballon rond

le
0
Marcelo Bielsa assistant à une rencontre entre Montpellier et Marseille le 11 avril dernier.
Marcelo Bielsa assistant à une rencontre entre Montpellier et Marseille le 11 avril dernier.

"Marcelo Bielsa ? Nous, à Newell's Old Boys, on le vénère comme un Dieu !" Dans les tribunes du club argentin de Rosario, aux couleurs rouge et noir, les supporteurs sont unanimes. Toujours vêtu d'un jogging et d'un sac en bandoulière, l'entraîneur Marcelo Bielsa y a laissé une empreinte indélébile, en gagnant trois championnats consécutifs (1990, 1991, 1992). À tel point que le stade de Newell's a été rebaptisé Marcelo Bielsa.Originaire de la ville de Rosario, située à 300 kilomètres au nord de Buenos Aires, Marcelo Bielsa avait joué à Newell's comme défenseur dans les années 1970. Il fut un joueur moyen, à la carrière en dents de scie en raison de blessures. Mais il reste un entraîneur d'exception, très apprécié partout où il passe. "En Argentine, et dans toute l'Amérique latine, Bielsa est synonyme de respect, de travail, de sérieux. Il aime beaucoup les défis", raconte José, un Argentin supporteur du club de Velez avec lequel il a gagné le championnat en 1998. Un profil dont Marseille aura bien besoin la saison prochaine pour se redresser face à de riches équipes comme le PSG et l'AS Monaco.Surnommé El LocoD'ailleurs, dès sa première saison comme entraîneur de la petite équipe de Newell's, en 1990, Marcelo Bielsa a gagné le championnat d'Argentine face à deux grands de Buenos Aires : River Plate et Boca Juniors. Particularité de son équipe : elle comportait une dizaine de jeunes de 19 à 21 ans qu'il avait lui-même...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant