OM : le Vélodrome ne répond plus

le , mis à jour à 10:00
0
OM : le Vélodrome ne répond plus
OM : le Vélodrome ne répond plus

Les chèvres ont été vendues et les banderoles pour l’heure remisées. Le Vélodrome, dimanche dernier, n’était pas en croisade. On y a revu des tifos. Mais ils n’ont pas masqué ces dizaines de milliers de sièges vides. Alors qu’il y a un an l’arène phocéenne était pleine comme un œuf pour un Olympico brûlant, l’OM vient de recevoir Lyon devant 32 482 spectateurs, pour 67 000 places. Ce n’était déjà pas la folie contre Toulouse (37 364) et Lorient (26 193), et ce sera pire ce soir, face à Nantes : en une saison, le stade phocéen s’est désespérément vidé. Difficile, aujourd’hui, d’aborder ce sujet avec la direction de l’OM. « Nous nous concentrons principalement sur le processus de vente », explique-t-on du côté de Margarita Louis-Dreyfus, en précisant que l’OM n’est pas le seul club affecté. Parce qu’un stade désert ne soulage pas les caisses, la toujours propriétaire a pourtant demandé cet été à Giovanni Ciccolunghi de se pencher sur le dossier, d’aller à la rencontre des groupes. Malgré le prolongement de la période d’abonnement, cela n’a pas rempli les tribunes.

 

L’OM, qui comptait 33 000 abonnés la saison dernière, a vu la barre tomber à 18 000. Un abonnement dans un virage coûte 190 €, mais personne ne se réfugie derrière l’argument financier pour expliquer la désaffection populaire.

 

« Il y a déjà le contexte, éclaire Michel Tonini, le président des Yankee. Depuis le titre de 2010, ça a été une grande entreprise de destruction. Il y a aussi les interdictions de déplacements, et puis il y a bien sûr le sportif. Les supporteurs ne sont pas des niais qui ne connaissent rien au football. » Mardi, l’entraîneur Franck Passi a livré une déroutante explication en détournant la responsabilité sur les journalistes. « Avec ce que vous écrivez dans les journaux, les gens n’ont pas envie de venir au stade », at- il tenté. Sauf que ces gens ont vu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant