Olympique Lyonnais : et maintenant, on fait quoi ?

le , mis à jour à 08:55
0
Olympique Lyonnais : et maintenant, on fait quoi ?
Olympique Lyonnais : et maintenant, on fait quoi ?

Cette fois, c'est la crise. Lyon est de nouveau tombé au Parc OL samedi contre Guingamp (1-3). Le huitième revers en 14 matchs cette saison. Jamais le club rhodanien n'avait connu un début de saison aussi difficile. Le pire, c'est que l'OL n'arrive pas à comprendre ce qui lui arrive. Mais que faut-il donc changer ?

 

Tous derrière Genesio

 

Devant une telle crise de résultats, l'entraîneur est forcément fragilisé. « Oui, je me sens en difficulté, lâche le technicien, très affecté. J'aime tellement ce club. Il faut assumer. Je suis là pour trouver des solutions. » Hier, joueurs et président sont montés au front pour défendre leur coach. Et ce n'était pas feint. « Le problème, ce n'est pas l'entraîneur mais les joueurs », lâche le milieu Sergi Darder. L'un des leadeurs du groupe, Alexandre Lacazette, s'est jeté dans les bras de son coach après son but hier. Il lui a martelé son soutien après la rencontre : « C'était Bruno Genesio la solution la saison dernière (NDLR : lorsque l'OL était au fond du gouffre). Ce sera encore lui cette saison. »

 

De son côté, Jean-Michel Aulas, se refuse à faire le parallèle avec la situation de l'an passé, où il s'était résolu à sacrifier l'entraîneur Hubert Fournier. « C'est différent, assure le président. Les joueurs n'adhéraient plus au discours du coach. Ce n'est pas le cas aujourd'hui. » « On est tous dans le même bateau, c'est la faute de tout le monde », conclut le capitaine Maxime Gonalons. Sauf retournement de situation, Genesio sera toujours sur le banc de l'OL, samedi prochain à Toulouse.

 

Tous en quête de confiance

 

Lyon, deuxième budget de L 1, a perdu 5 de ses 6 derniers matchs. L'OL donne l'impression de se liquéfier au premier fait de jeu contraire. Incapable de réagir. Incapable de se rebeller. « Pourtant, chacun a envie d'aider le partenaire », se désespère Lacazette. Personne ne comprend comment Lyon, qui avait pourtant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant