Olympique de Marseille : pour les supporters, « le pacte de solidarité a été brisé »

le , mis à jour à 08:57
0
Olympique de Marseille : pour les supporters, « le pacte de solidarité a été brisé »
Olympique de Marseille : pour les supporters, « le pacte de solidarité a été brisé »

Elles ont fleuri à gauche et à droite. Au-dessus de la boutique du Vélodrome, sur les panneaux de la Canebière ou les lampadaires de la Commanderie. Depuis mercredi, les Marseillais auront certainement aperçu, disséminées en ville, de petites affiches blanches au message explicite : « Mld GO ! ». Dans la cité phocéenne, les virages sont vidés, mais en détournant le dernier jeu à la mode, la Vieille Garde a tenu à rappeler que chez les supporteurs olympiens l'inquiétude est toujours d'actualité.

 

Depuis l'achèvement d'une saison noire à une triste 13e place, il y a pourtant eu du changement à l'OM. L'équipe a été liquidée, l'organigramme repensé par Margarita Louis-Dreyfus (Mld), et le tant contesté Vincent Labrune, débarqué. Sauf que le renouveau, le vrai, se fait attendre. « Le départ de Labrune était inévitable, confie un leadeur du virage sud. Mais sur le fond, qu'est-ce que ça change ? L'OM n'a pas d'équipe, et surtout, n'a pas été racheté. Non seulement, ça ne va pas mieux, mais c'est peut-être encore pire. »

 

Les abonnements au ralenti

 

Alors, chez les fidèles, on broie du noir. « Il n'y a même plus de colère, l'atmosphère est morose, soupire Michel Tonini, le patron des Yankees. On vient de nous mettre un président italien qui n'a rien fait dans le foot, un directeur sportif quasiment inconnu. Aujourd'hui, trois quarts des abonnés ne sont pas revenus. Le pacte de solidarité a été brisé. L'amour du club, ça ne suffit plus. »

 

Chez les Dodger's, les voisins du virage nord, on comptait hier 460 adhésions, contre presque 2 000 la saison passée. A deux semaines seulement de la reprise. « Les tifos, je vous le dis, c'est fini. Je n'ai jamais vu ça, assure le président Christian Cataldo, assis dans un local désespérément calme. Même en D 2, ce n'était pas pareil. Ils ont saigné le club. » Et de préciser que sur les 460 adhérents à l'association, seuls 20 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant