Olympique de Marseille : Michel démis, remplacé par un duo Passi-Boli

le , mis à jour à 13:16
0
Olympique de Marseille : Michel démis, remplacé par un duo Passi-Boli
Olympique de Marseille : Michel démis, remplacé par un duo Passi-Boli

C'est la grande lessive à l'OM. Alors que, selon L'Equipe, l'homme d'affaires Xavier Giocanti est pressenti pour succéder comme président à Vincent Labrune, c'est ce mardi matin l'entraîneur Michel qui quitte le club, démis de ses fonctions par la direction. Le club précise dans un communiqué «avoir suspendu avec effet immédiat» le technicien espagnol «convoqué à un entretien préalable», lui reprochant son «comportement», «notamment durant ces trois dernières semaines».

[OFFICIEL] Communiqué de l'Olympique de Marseillehttps://t.co/ocaJdwZLAG— Olympique Marseille (@OM_Officiel) 19 avril 2016

Le poste laissé ainsi vacant devrait revenir à son adjoint, Franck Passi, qui avait déjà assuré l'intérim en août dernier lorsque l'Argentin Marcelo Bielsa avait renoncé après la première journée du championnat de Ligue 1. Passi aura la lourde tâche de diriger l'équipe marseillaise pour sa demi-finale de Coupe de France face à Sochaux , mercredi soir, et pour ses quatre dernières rencontres de la saison de L1. L'OM est 15e du championnat, avec 6 points d'avance seulement sur le premier relégable. 

Basile Boli nommé coordinateur sportif

A noter que Basile Boli, jusque là ambassadeur du club, est nommé coordinateur sportif au côté du coach intérimaire. L'ancien défenseur de l'OM , pilier de l'équipe vainqueur de la Ligue des champions en 1993, avait eu des propos très durs à l'égard de Michel après le match nul concédé à domicile face à Bordeaux (0-0) le 10 avril dernier, critiquant avec virulence sa composition d'équipe 

A la Commanderie, centre d'entraînement marseillais, le technicien est reparti à 11h30 ce mardi matin, dans une puissante berline allemande roulant à vive allure pour éviter les nombreux journalistes et les quelques supporteurs présents. La séance devait être ouverte aux médias à partir de 10h30 mais se déroulera finalement à huis clos, «compte tenu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant