Olympiacos : Printezis refuse le pont d'or du CSKA

le
0
Olympiacos : Printezis refuse le pont d'or du CSKA
Olympiacos : Printezis refuse le pont d'or du CSKA

Georgios Printezis, l'ailier du club grec de l'Olympiacos, a repoussé l'offre de contrat monumentale (6M€ sur trois ans) que lui proposait le CSKA Moscou. " The Greek Lightning " éclairera toujours les parquets d'Athènes l'an prochain.

Six millions d’euros sur trois ans. Le CSKA avait mis les moyens pour tenter d’arracher Georgios Printezis des griffes de l’Olympiacos. Mais fidèle au club du Pirée, où il a été formé et auquel il est lié jusqu’en 2017, l’ailier international grec n’a pas donné suite au pont d’or proposé par le club russe.
Revenu au pays en 2011, après deux saisons à Malaga, « l’Imprimeur », dont les droits appartiennent aux San Antonio Spurs, est devenu la pièce maîtresse du collectif grec en offrant l’Euroleague aux Reds sur un panier au buzzer, face justement au CSKA Moscou en 2012.

L’été suivant, il avait déjà tourné le dos au Ulker Fenerbahce, qui lui avait fait une offre de contrat qui s’élevait à 4,5 millions de dollars sur trois ans. L’année suivante, il remportait sa deuxième Euroleague. Sur le port d’Athènes, Printezis retrouvera Nikola Milutinov, jeune pivot formé au Partizan de Belgrade, drafté cette année par les Spurs, encore eux, et qui a rejoint l’Olympiacos dans la foulée. Et malgré le départ annoncé de Brent Petway (Dinamo Sassari), les Thrylos feront encore partie des favoris lors du Final Four.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant