Olivier Sadran, l'homme qui dit non

le
0
Olivier Sadran, l'homme qui dit non
Olivier Sadran, l'homme qui dit non

Il l'a encore prouvé en tenant tête à Marseille dans le dossier Ben Yedder, Olivier Sadran est un négociateur à qui on ne l'a fait pas. Intraitable ou borné, le président du TFC n'est pas la bonne personne à défier au bras de fer pendant un mercato.

"J'en ai marre de jouer au marchand de tapis." Roland Romeyer garde un souvenir douloureux des négociations lors du transfert de Franck Tabanou à Saint-Étienne. La faute à un Olivier Sadran pas décidé à lâcher son international espoir en dessous de 5,7 millions d'euros quand les Verts en proposent "seulement" 5,5. Une broutille de 200 000 euros, sauf pour le boss du TFC pas du genre à arrondir à la baisse pour faire plaisir à un homologue président. Romeyer peut encore s'estimer heureux, il a fini par arracher un oui. Une performance pas donnée à tout le monde. Ils sont quelques-uns en effet à avoir découvert le sens profond du mot "inflexible" lors de négociations avec le roi de la restauration aérienne. Au milieu de sa partie géante de Football Manager, Vincent Labrune a bien tenté le coup pour attirer un Wissam Ben Yedder dans la dernière ligne droite du marché des transferts. Sur un malentendu Sauf que le président de l'OM a essuyé un râteau prévisible. Sur les coups de 23h, Sadran prévient que son buteur ne quittera pas les bords de la Garonne. Et tant pis si après ses envies d'escapades andalouses du côté du FC Séville, Ben Yedder se voyait déjà au Vélodrome, il n'est pas le premier retenu contre son gré. Ni le dernier

Info @infosportplus :
Olivier #Sadran (président @ToulouseFC) nous confirme que Wissam #BenYedder va rester au #TFC. #infosportmercato

— INFOSPORT+ (@infosportplus) 31 Août 2015
Après cinq ans et 49 buts pour les Violets, l'attaquant pensait pourtant bien tenir son bon de sortie. Encore fallait-il qu'il soit poinçonné par son président. "Si une grande équipe le veut pour un prix qui nous convient, il partira, sinon, il a un contrat de longue durée chez nous et la probabilité…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant