Olivier Blanchard : «La France est déprimée»

le
0
Le FMI prévoit une récession en France en 2013, moins marquée que dans le reste de la zone euro. La France souffre avant tout d'un manque de confiance de ses acteurs économiques, estime Olivier Blanchard, chef économiste du FMI.

Dans ses nouvelles prévisions économiques, le Fonds monétaire international (FMI) considère que la France subira cette année un recul de son PIB de 0,2% et qu'elle peut espérer une progression de 0,8% en 2014. Ces perspectives sont légèrement moins favorables que celles de l'Allemagne (+0,3% en 2013 et 1,3% en 2014). Malgré tout, l'Hexagone s'en tire plutôt mieux que la zone euro dans son ensemble (recul du PIB de 0,6% cette année et une progression de 0,9% l'an prochain).

Mais au delà de ces chiffres, certes guère enthousiasmants, il y a bien une exception française, qui intrigue les experts internationaux. «Pourquoi l'économie française a-t-elle un taux de croissance zéro alors qu'elle est moins touchée par le ralentissement du...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant