Olivier Babeau : "L'État a été détourné au profit de ceux qui font partie du système"

le
1
Eric Blair, alias George Orwell (1903-1950), auteur de la Ferme des animaux.
Eric Blair, alias George Orwell (1903-1950), auteur de la Ferme des animaux.

Soixante-huit ans après George Orwell, Olivier Babeau, professeur d'économie à l'université de Bordeaux, ancien conseiller ministériel, publie La nouvelle ferme des animaux (Manitoba/Les Belles Lettres). Une fable grinçante qui alerte sur la dérive de notre système politique. Vers un despotisme démocratique ?

Le Point : Comparer la dictature décrite par George Orwell, dénonçant le communisme stalinien, et la France d'aujourd'hui... Vous n'y allez pas un peu fort ?

Olivier Babeau : Il existe évidemment un fossé immense entre la condition politique d'un Russe vivant en Union soviétique hier et celle d'un Français d'aujourd'hui. Mais le combat mené par Orwell (de son vrai nom Éric Arthur Blair) il y a soixante ans trouve encore une résonnance dans notre pays en ce début de XXIe siècle. En écrivant Animal Farm ou 1984, et en se battant toute sa vie à travers maints engagements militants, il souhaitait défendre la liberté de s'exprimer, d'écrire, d'agir, autrement dit ces libertés fondamentales qui ont été la conquête des Lumières et qui nous distinguent de ce que l'on peut appeler, pour simplifier, des dictatures. Or ce qu'il me semble devoir être dénoncé, c'est précisément la tendance clairement observable d'un régime tel que le nôtre à dériver lentement mais sûrement vers une dictature qui sera, certes, d'une autre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • m.mancin le mercredi 20 avr 2016 à 16:01

    On a un petit peu régressé notre génération.