Ole Gunnar Chicharito, Ardeur Turan

le
0
Ole Gunnar Chicharito, Ardeur Turan
Ole Gunnar Chicharito, Ardeur Turan

Dans ce duel des coudes (Mandzukic, Ramos, CR7 tout le monde s'y est mis), le Real se sauve grâce à son Solskjaer à lui : Chicharito.

Real Madrid
Casillas (5) : Un arrêt à la 28e minute.

Carvajal (6) : A la barbe pour jouer sous les autres couleurs, mais est trop offensif pour plaire à Simeone. Chevauchant sa droite, il a amené pas mal de danger, surtout en première.

Varane (5) : Propre défensivement même s'il fait peur à Casillas en le devançant sur un centre, il soigne les stats d'Oblak en lui offrant un arrêt facile sur sa reprise de la tête trop piquée.

Pepe (5) : Fidèle à lui-même, il a provoqué à peu près tous les barbus ayant un maillot rouge et blanc. Il vient demander à l'arbitre le carton de Turan, puis prend le sien pour avoir trop ouvert sa gueule. Il devait sûrement s'embêter seul en défense.

Coentrao (4) : Ne s'est montré que sur phases arrêtées, qu'elles soient pour ou contre lui. Est proche de marquer contre son camp avant de laisser à Arbeloa le temps de prendre un carton, en une minute.

Isco (6) : Après une passe dévastatrice dans l'axe en début de match, il s'en est allé chercher son lot de ballons à droite à gauche, sans pour autant en faire bon usage, sauf pour lancer un Chicharito hors-jeu. Fait un joli saut pour fêter le but, remplacé pour l'honneur à la 94ème par Illarramendi. Trop peu, trop tard pour être noté.

Kroos (7) : L'Allemand est partout : à la récupération, la distribution, la frappe et certainement un peu dans le but, au moins au départ, allez.

Ramos (7) : S'est pris : une baffe de Niguez, les poings de Casillas et une charge de Mandzukic. Alors il ne s'est pas privé pour rendre la monnaie : poussée, coude qui traîne, taquet à Turan qu'il finit par faire exclure. Bonne rencontre. Au milieu, en plus.

James (6) : Avec son coup franc stressant catapulté au dessus des caisses, il reste à un but en Ligue des Champions, mais est à l'avant-dernière passe de la solution finale.

Ronaldo (6) : Met un beau coup d'épaule pour commencer sa rencontre, enchaîne avec un coup franc botté façon lui-même, c'est à dire en robot. Il offre le but au petit Mexicain, mais alors cette passe en plein saut pour Isco... miam-miam.

Chicharito (7) : Si on ne le voit que toutes les sept minutes en moyenne, il passe presque à chaque fois à trois centimètres du 0-1, avant d'haranguer la foule pour faire comme si. Sauf…





















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant