OL Groupe : nouvel exercice dans le rouge

le
0
Le futur Grand Stade de L'Olympique Lyonnais. (© OL Groupe)
Le futur Grand Stade de L'Olympique Lyonnais. (© OL Groupe)

L’absence de l’Olym­pique Lyonnais en Coupe d’Europe de football, ainsi que la prise en charge sur l’exercice des primes touchées par les joueurs après leur deuxième place en championnat, ont affecté la rentabilité.

Pour l’exercice clos le 30 juin dernier, le seul club français de football coté en Bourse a annoncé un déficit net de 21,4 millions d’eu­ros, contre une perte nette de…,4 millions d’euros un an plus tôt. Le holding qui gère l’Olympique Lyonnais a enrgistré une nouvelle baisse des produits de ses activités (hors con­trats des joueurs), qui ont chuté de 8% pour atteindre 96,3 millions d’euros. Le titre a peu réagi après cette annonce.

 Le retour du club en Ligue des Champions, la hausse des revenus liée à l’exploitation du Grand Stade et l’augmentation de la valeur des joueurs (166 millions d’euros estimés par le site Transfermarkt, contre 117 millions en avril) sont des éléments qui permettent d’envisager un avenir un peu plus radieux.

Mais investir dans un club de football est toujours risqué. Car le titre est soumis à l’aléa sportif. Et comme la Bourse déteste l’incertitude… Nous avions fait vendre l’action le 10 avril dernier à 6,75 euros. Aujourd’hui, le titre vaut moins de 2 euros.

Vendez OL Groupe.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant