OL Groupe : 1er semestre 2008/2009

le
0

Communiqué

DES FONDAMENTAUX FORTS MALGRE LA CRISE ECONOMIQUE

Produits des activités hors trading joueurs : 86 M€ (-7% par rapport à N-1)

Total produits des activités : 100,4 M€ (-19% par rapport à N-1)

Résultat net du 1er semestre : - 2,4 M€

Augmentation de capital de 55 M€ pour les activités sportives

Lyon, le 19 février 2009

L’évolution de l’activité et des résultats du 1er semestre de l’exercice 2008/2009, doit être analysée au regard des principaux éléments suivants :

Un premier semestre différent des saisons précédentes, marqué par des blessures de joueurs graves et un trading de joueurs peu élevé mais néanmoins conforme à la planification retenue en début de saison, et à la volonté du Groupe de garder un effectif professionnel performant jusqu’à la fin de la saison sportive afin notamment de progresser en Champions League.

Un environnement économique et financier international qui pèse de façon contenue sur les produits de la marque.

Evolution des produits des activités (1er juillet au 31 décembre)

Chiffres en M€

1er semestre 2008/2009

1er semestre 2007/2008

Var.

en %

Produits des activités hors contrats joueurs

86,0

92,3

- 6,8%

Produits de cession des contrats joueurs

14,4

32,3

- 55,3%

Total des produits des activités

100,4

124,6

-19,4%

Les produits des activités hors contrats joueurs restent élevés (86 M€), mais sont impactés sur la période par le calendrier des matchs (un match de moins en championnat à domicile). Le premier semestre de l’exercice précédent bénéficiait, en outre, des revenus (1,8 M€) liés à la participation et la victoire dans une compétition internationale qui se déroule tous les 2 ans, en début de saison.

Les produits de cessions des contrats joueurs représentent 14,4 M€ et s’inscrivent dans l’objectif du Groupe de conserver son effectif pour constituer une équipe professionnelle susceptible de jouer un rôle dans les compétitions européennes. Ils s’élevaient à 32,3 M€ sur la même période de l’an dernier et intégraient la cession exceptionnelle de Malouda à Chelsea pour 19 M€.

Au 1er février 2009, la valeur marché de l’ensemble de l’effectif joueurs professionnels s’inscrit à 213,2 M€ (source transfermarkt.de) avec une valeur d’actif net de contrats joueurs de 96,8 M€.

Compte de résultat consolidé simplifié du 1er semestre

(1er juillet au 31 décembre)

Chiffres en M€

1er semestre 2008/2009

1er semestre 2007/2008

Variation en M€

Produits des activités

100,4

124,6

-24,2

Excédent brut d’exploitation

15,2

46,3

-31,1

Résultat opérationnel courant

-4,7

30,8

-35,5

Dont résultat opérationnel courant hors contrats joueurs

5,8

18,4

-12,6

Résultat financier

0,9

2,2

-1,3

Résultat net part du groupe

-2,4

21,5

-23,9

Conformément à ce qui a été indiqué lors des précédents communiqués, l’évolution de la stratégie sportive et donc des recrutements réalisés, a conduit à un faible niveau de trading de joueurs ainsi qu’à une hausse des charges de personnel (+5,6 M€) et des amortissements de contrats joueurs (+5,1 M€) qui ont impacté le résultat opérationnel courant.

Le résultat opérationnel courant « hors contrats joueurs », dans un contexte économique difficile et avec la participation de 3 clubs français en Champions League cette année ce qui a impacté le niveau des recettes de droits TV, fait preuve d’une bonne résistance et ressort à 5,8 M€, soit 6,7% des produits des activités hors contrats joueurs.

Au global, le résultat net part du groupe est légèrement déficitaire et s’élève à - 2,4 M€, en conformité avec les décisions stratégiques adoptées sur le premier semestre de l’exercice.

Investissement joueurs

Pour être compétitif et compter parmi les meilleures équipes européennes qui ont des objectifs à la fois en Championnat national et en Champions League, OL Groupe a investi de manière significative en nouveaux joueurs, tous internationaux - Jean II Makoun (Cameroun), John Mensah (Ghana) et Frédéric Piquionne (France).

L’investissement joueurs a representé 27,9 M€ pour le premier semestre de l’exercice (36,5 M€ au premier semestre de l’exercice précédent) et s’élevait à 78,3 M€ sur les 12 mois de l’exercice précédent, soit un total de 106,2 M€ sur 18 mois.

Sur la période, OL Groupe a cédé Grégory Coupet, Sébastien Squillaci et Milan Baros.

Grace aux très forts résultats nets des exercices précédents et à l’augmentation de capital intervenue en février 2007, lors de l’introduction en Bourse, les capitaux propres part du Groupe s’élèvent à 156,9 M€ au 31 décembre 2008.

Les actifs incorporels de contrats joueurs représentent 96,8 M€ contre 93,9 M€ au 30 juin 2008 et 68,7 M€ au 31 décembre 2007.

Les actifs corporels s’élèvent à 19,4 M€ et intègrent notamment le nouveau centre de formation et ses aménagements (6,4 M€), le centre d’entraînement, les bâtiments du siège social et boutique (3,5 M€), les frais relatifs à la Foncière du Montout pour le projet du stade (5,8 M€).

Au 31 décembre 2008, la trésorerie brute s’établit à 101,3 M€ et l’endettement financier correspondant aux tirages sur les lignes de crédit moyen terme à 45,6 M€.

Résultats sportifs à ce jour

Equipe masculine :

1er au classement du Championnat de France avec 49 points devant le PSG et Marseille.Qualification aux 1/8 de finales de l’U.E.F.A. Champions League. L’OL affrontera le FC Barcelone les 24 février (à domicile) et 11 mars 2009 (à Barcelone).Qualification aux 1/8 de finales de la Coupe de France. Le 4 mars 2009, l’OL affrontera Lille.

Equipe féminine :

1ère au classement du Championnat de France devant Juvisy et Montpellier.Qualification à la 1/2 finale de l’U.E.F.A. Women’s Cup. L’équipe féminine sera opposée aux championnes d’Allemagne de Duisburg pour les 1/2 finales le 28 mars 2009 à Lyon et le 4 avril 2009 à Duisburg.

Perspectives

OL Groupe confirme qu’il dispose de nombreux atouts dans son secteur d’activité :

- Une situation de trésorerie excédentaire très importante

- Une récurrence en matière d’abonnements, de billetterie et de droits TV (en hausse lors du dernier appel d’offre UEFA)

- Une attractivité de la marque OL qui donne un socle aux produits de sponsoring et aux produits de la marque

- Pour le trading de joueurs, le dernier marché d’hiver européen montre que le secteur reste soutenu malgré la conjoncture (300 M€ dans les principaux championnats européens). Le dernier mercato d’été s’était élevé à 1,8 Md€.

Par ailleurs, traduisant sa confiance, le conseil d’administration d’OL Groupe a décidé de procéder à une augmentation de capital de 55 M€ par incorporation de compte courant, intégralement souscrite par OL Groupe, pour sa filiale sportive lors d’une assemblée générale qui sera convoquée pour le mois de mars 2009.

Néanmoins, pour tenir compte du risque d’amplification de la dégradation du contexte économique et financier actuel, OL Groupe envisage de procéder à des adaptations stratégiques, notamment sur les axes suivants :

Recherche d’une diversification des partenariats en matière de sponsoring (risque de perte de partenaires actuels) ; Accélération de la valorisation des actifs « joueurs » avec en parallèle une intensification des actions dans le domaine de la formation de jeunes joueurs, dans lequel le Groupe est déjà très engagé ;Optimisation des charges de fonctionnement.

L’action entreprise sur le plan du développement international se poursuivra avec la participation de l’équipe professionnelle à des tournées internationales.

Enfin, les projets initiés dans le domaine des licences et de la vente de know-how en matière de formation se poursuivent, à Dubaï, en Chine et en Inde. Des partenariats avec des clubs au Japon et en Corée sont également en cours de discussion.

Evolution du projet « nouveau stade »

Dans le prolongement des rapports Besson et Seguin et de la confirmation de la candidature de la France à l’Euro 2016, le projet de loi sur le sport (loi Laporte) adaptant la loi française avec, entre autre, la reconnaissance d’intérêt général pour les équipements sportifs et équipements connexes, devrait intervenir au cours du premier semestre 2009. Dans cette hypothèse, les délais administratifs de réalisation du Grand Stade de Décines, permettraient, après arrêté du projet du PLU en 2009, d’envisager la livraison du stade au 2ème semestre 2013.

Notoriété de l’OL

L’année 2008 a conforté la notoriété de l’OL et sa place de leader sur le marché français et parmi les meilleurs clubs européens.

- Une étude Sport Markt sur le classement des clubs européens en terme de revenus de produits dérivés place l’OL à la 5ème place devant l’OM et la Juventus, derrière Real Madrid, Manchester United, Bayern Munich et Barcelone.

- L’étude annuelle réalisée par Deloitte sur le palmarès des clubs européens les plus riches, place l’OL à la 12ème place des clubs européens et à la 1ère place des clubs français devant l’OM.

- Une étude de popularité des clubs européens réalisée par Sport Markt place l’OL à la 12ème place, premier club français devant l’OM, les premiers clubs étant le FC Barcelone, Real Madrid et Manchester United.

Prochain communiqué : chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2008/2009, le 6 mai 2009

OL Groupe

Olivier Blanc

Tel : +33 4 26 29 67 33

Fax : +33 4 26 29 67 13

Email: dirfin@olympiquelyonnais.com

www.olweb.fr

Marché des cotations : Euronext Paris - compartiment C

Indice CAC AllShares

Code ISIN : FR0010428771

Reuters : OLG.PA

Bloomberg : OLG FP

ICB : 5755 Services de loisirs


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant