OGM, énergie : Hollande sur des charbons ardents

le
1
En déplacement en Dordogne, le président a tenu à rassurer encore ses alliés Verts, malgré les oppositions des agriculteurs et des industriels. » Christian Bataille, député PS: «Il faut remettre les écologistes à leur juste place»

D'un côté une manifestation des antigaz de schiste ce samedi en Seine-et-Marne et des écologistes remontés comme des coucous depuis que le Conseil d'État a annulé jeudi l'interdiction du maïs modifié de Monsanto pour cause de non-conformité au droit européen. De l'autre, des agriculteurs et des industriels qui peinent à croire qu'en période de crise le gouvernement choisisse de les priver de tels gisements de croissance. Sur les dossiers ultrasen­sibles des gaz de schiste et des OGM, la pression se fait chaque jour plus forte sur François Hollande. Le voilà qui avance comme sur une ligne de crête. Comment concilier des intérêts si divergents?

En déplacement vendredi après-midi dans des exploitations agricoles de Dordogne, le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote le vendredi 2 aout 2013 à 21:22

    A promettre tout et son contraire il risque de se tordre le cou.