OFI InfraVia se cherche des débouchés pour 140 millions de fonds propres

le
0
(NEWSManagers.com) - Pour sa présentation publique, OFI InfraVia, société de gestion spécialiste des inftrastructures et dont OFI détient 40 %, a indiqué le 16 décembre que son premier FCPR d'infrastructures lancé en 2008 pèse 200 millions d'euros d'engagements fournis par des institutionnels, principalement des mutuelles, des assureurs et des caisses de retraite, et qu'il est déjà investi à 30 % dans six projets. Ce produit d'une durée de 10 ans vise une rentabilité nette de 12-15 % par an et les frais de gestion se situent à 2 %, précise Vincent Levita, le président et directeur des investissements.
La société est logiquement très centrée sur la France, même si elle " regarde" actuellement des projets en Italie, au Royaume-Uni et en Allemagne, avec notamment une candidature pour le tramway de Nottingham, qui serait un " ticket" à 22 millions d'euros. Philippe Serain, " investment director" , souligne pour sa part que, compte tenu de sa taille, OFI InfraVia plafonne en principe son exposition à 15-20 millions d'euros, comme cela peut être le cas pour 3 % dans l'autoroute A2 Varsovie-Berlin en Pologne (15 millions).
Les arguments de vente sont ceux habituels des fonds d'infrastructures, à cela près qu'InfraVia s'intéresse à une palette d'activités et de projets nettement plus large que la moyenne des grands acteurs internationaux du secteur.
L'un des atouts de ce type de fonds tient au fait que les industriels cherchent à présent à déconsolider leur endettement en se déchargeant sur des partenaires financiers. Cela posé, il faudra aussi attendre la version finale de la directive Solvabilité 2 et le traitement prudentiel réservé aux investissements en infrastructures, qui devraient se situer théoriquement à mi-chemin entre l'immobilier et le private equity?

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant