OFI AM : Les actions chinoises

le
0

La chute des marchés des actions A que nous connaissons depuis le 15/06/2015 concerne plus particulièrement le segment des valeurs smid cap « High growth » (-40% depuis 15/06/2015). Cette baisse s’est effectuée dans un volume de transactions très faible : les échanges sur la place de ShenZhen ont été divisés par 3 depuis début juin.

Malgré cette baisse violente depuis 1 mois, l’indice CSI 300 en US$ est toujours en hausse de 3,6% depuis le début de l’année 2015 et de 64% sur 1 an.

Pourquoi cette baisse violente sur les actions A ?

  • La baisse du marché a été déclenchée par la mise sous contrôle par le gouvernement des pratiques de financement des institutions non financières permettant à des particuliers d’investir sur le marché des actions A, en bénéficiant d’un effet de levier important, notamment en empruntant via internet.
  • Le souhait initial du gouvernement chinois vise à bien contrôler ces pratiques illégales et à assainir les marchés. Suite à ce contrôle, certains investisseurs particuliers ont été forcés de vendre leurs positions qui portaient essentiellement sur les valeurs « small/mid caps ».
  • A cause du faible volume de transaction des segments « small/mid caps », ce « sell-off » a entraîné des baisses importantes de ces valeurs, semant la panique notamment auprès des investisseurs particuliers chinois et entrainant une baisse générale surtous les segments de marchés.

Il semble que ce panic-selling lié aux contrôles des financements « Particuliers à Particuliers » soit dernière nous et nous estimons que le marché devrait rentrer dans une phase plus rationnelle rapidement.

Le gouvernement chinois comme support important du marché des actions A

  • La suspension des nouvelles IPOs et la restriction des levées de fonds
  • La création d’un fonds de stabilisation boursière financé par 21 brokers avec un montant total de 120 Mds RMB (soit 15% de leurs actifs nets)
  • Les biens immobiliers pourraient désormais être utilisés comme garantie pour les prêts des courtiers dans le cadre des opérations sur marge
  • Le CSRC, le régulateur boursier chinois a annulé la disposition prévoyant que les investisseurs apportent des garanties supplémentaires dans le cas où leur ratio de marge atteindrait 130%
  • Augmentation de capital de CSFC (China Securities Finance Corp) de 24 Mds RMB afin de stabiliser les activités de « margin trading »
  • Les frais de transactions ont été réduits drastiquement de 30%
  • Les baisses de taux de réserve obligatoire bancaire et les taux d’intérêt fin juin par la Banque Centrale

Ainsi, l’autorité chinoise a récemment suspendu certains comptes boursiers qui ont été actifs dans les activités de vente à découvert.

La priorité du gouvernement chinois pour les deux années à venir est d’entreprendre la réforme sur les entreprises d’état (privatisation) et de faire intégrer les actions A comme composante de l’indice global MSCI. Le gouvernement chinois a besoin d’un marché haussier permettant de garantir la réalisation de ces deux objectifs.

Après la baisse importante, les valorisations sont redevenues intéressantes pour l’indice CSI 300

  • Le CSI 300 est coté aujourd’hui à un niveau très raisonnable de 13,7x PE 2015
  • Nous attendons toujours une hausse de profits des sociétés chinoises de 20-25% en 2015

Les investisseurs institutionnels locaux ne semblent pas être préoccupés, pour l’instant, par la baisse des marchés. Les investisseurs locaux sont plutôt d’avis que nous nous trouvons actuellement à un point bas et qu’ils devraient s’orienter vers une hausse plus progressive à long terme.

Depuis le début de l’année 2015, nous avons donné notre préférence pour les actions H par rapport aux actions A. Les marchés nous donnent raison : les actions H ont connu un drawdown bien moins important par rapport aux actions A depuis le 15 juin : l’indice CSI 300 (actions A) a abandonné 30% vs une baisse de 18% pour l’indice MSCI China (actions H).


Xinghang LI - Gérant sur les marchés asiatiques - OFI AM

 

Ce document est un document d'information, il ne revêt aucun caractère contractuel. Les informations qu'il contient ne sont fournies qu'à titre indicatif. Ce document ne constitue en rien un conseil ou une recommandation personnalisée, une offre d'achat, de vente ou de souscription d'instruments financiers, ni une offre de commercialisation d'OPC ou de services financiers. Les informations fournies dans ce document proviennent de sources dignes de foi, cependant OFI ASSET MANAGEMENT ne peut pas garantir qu'elles sont complètes et sans erreurs. Avant d'envisager toute souscription, il est recommandé de lire attentivement le prospectus le plus récent et de consulter le dernier rapport financier publié par l'OPC, disponibles sur simple demande auprès d'OFI ASSET MANAGEMENT, 22 rue Vernier – 75017 Paris ou des entités qui commercialisent l'OPC.

Seuls le prospectus complet de l'OPC et ses derniers états financiers font foi. Le traitement fiscal propre à l'investissement en parts ou actions d'OPC dépend de la situation individuelle de chaque investisseur potentiel et est susceptible d'être modifié. Il appartient à l'investisseur potentiel de s'entourer, à sa discrétion, des conseils (fiscaux, juridiques, financiers…) de son choix. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les chiffres cités dans ce document ont trait aux années écoulées. OFI ASSET MANAGEMENT ne saurait en conséquence être tenue responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement prise surla base des informations contenues dans ce document. Toute reproduction partielle ou totale et toute utilisation de l'information figurant dans ce document sont interdites sans autorisation écrite préalable d'OFI ASSET MANAGEMENT. Aucune exploitation commerciale même partielle des données qui sont présentées dans ce document ne pourra être effectuée sans l'accord préalable d'OFI ASSET MANAGEMENT.

OFI ASSET MANAGEMENT décline toute responsabilité quant à l'utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans le présent document et des conséquences qui pourraient en découler. Toute reproduction, utilisation ou exploitation non autorisée de ces informations engagera la responsabilité de l'utilisateur et sera susceptible d'entraîner des poursuites judiciaires.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant