Offrez-vous le manoir du «loup de Wall Street» pour 3,2 millions d'euros

le
1
EN IMAGES - Pour un peu plus de trois millions d'euros, vous pourrez vous offrir le manoir du trader américain incarné dans Le Loup de Wall Street par le célèbre acteur américain Leonardo Di Caprio. Visitez cette demeure de 800 m² avec nous. La luxueuse maison dans laquelle a habité le «loup de Wall Street», ça vous dit? Et quand on vous parle du «loup de Wall Street», il s'agit du vrai trader new-yorkais, à savoir Jordan Belfort, incarné en 2013 par l'acteur américain Leonardo di Caprio dans Le Loup de Wall Street. Situé dans le quartier d'Old Brookville à Long Island dans l'État de New-York, ce manoir est à vendre sur le site Internet de l'agence immobilière Douglas Elliman. Il est présenté comme un «magnifique manoir en stuc et pierre, avec toit d'ardoise, tourelle et énormes portes d'entrée en acajou.». Prix affiché? 3,4 millions de dollars, soit environ 3,2 millions d'euros. » Lire aussi - Le repaire new-yorkais de Greta Garbo mis en vente Sur ses 800 mètres carrés habitables, la demeure, d'une surface globale de 8300 m² se compose de cinq chambres et de six salles de bains, d'un grand garage pouvant contenir trois voitures, d'une salle de billard, d'un dressing, d'une piscine, de nombreuses pièces de loisirs et... d'une piste d'atterrissage pour les hélicoptères. Une piste que Jordan Belfort utilisait fréquemment pour ses virées nocturnes «quelque peu» arrosées. Les amateurs du film du réalisateur américain Martin Scorsese se rappelleront sans doute de cette fameuse scène où le trader, sous l'emprise de la drogue, rate complètement son atterrissage en hélicoptère et s'écrase sur sa maison. Les potentiels acquéreurs doivent savoir également que la demeure a été saisie par les autorités fédérales américaines en 2001 pour rembourser une partie des 110 millions de dollars que Jordan Belfort - arrêté à la fin des années 90 pour détournement de fonds et blanchiment d'argent - avait escroqués à ses clients en utilisant la fameuse pyramide de Ponzi. Une arnaque vieille comme le monde qui consiste à rémunérer vos clients grâce aux fonds que vous apportent vos nouveaux investisseurs. Et qui, espérons-le, ne donnera pas des idées à son futur acquéreur.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • _rach_ il y a 8 mois

    ..........ah que j'aimerais, ...mais ça c'est pour macron lui il en a les moyens, plus de 3 millions d'euros de revenu à la Banque Rothschild