Offre sur Bouygues Telecom: Drahi à Bercy mardi, syndicats et consommateurs inquiets

le
0
Offre sur Bouygues Telecom: Drahi à Bercy mardi, syndicats et consommateurs inquiets
Offre sur Bouygues Telecom: Drahi à Bercy mardi, syndicats et consommateurs inquiets

Le patron du groupe Altice, maison-mère de Numericable-SFR, Patrick Drahi se rendra mardi à Bercy pour rencontrer le ministre Emmanuel Macron, hostile à son offre de 10 milliards d'euros pour racheter Bouygues Telecom qui suscite aussi l'inquiétude des syndicats comme des associations de consommateurs.Le gouvernement français a déjà fait part de son opposition au projet, par la voix du ministre de l'Economie qui a dit redouter des conséquences négatives pour "l'emploi, l'investissement et le meilleur service aux consommateurs", une position qu'il devrait répéter à l'homme d'affaires franco-israélien mardi.Des inquiétudes qui rejoignent celles exprimées par les associations de consommateurs qui craignent une hausse des prix ainsi qu'une baisse de la qualité du service. "Le passage de quatre à trois opérateurs entraîne toujours une hausse des prix", a ainsi déclaré à l'AFP, Cédric Musso, de l'UFC-Que Choisir.Les syndicats des deux opérateurs n'ont également pas tardé à réagir, s'inquiétant des conséquences sur l'emploi, en soulignant qu'"il y a du doublon à la pelle" dans les effectifs des deux groupes.Cette offre audacieuse qui propulserait Numericable-SFR au premier rang de la téléphonie mobile en France devant l'opérateur historique Orange, a fait bondir les valeurs télécoms en Bourse. Bouygues, maison-mère de l'opérateur gagnait 13,71%, Numericable-SFR 13,98%, Orange 6,8% et Iliad 12,71% vers 14H30 à la Bourse de Paris, tandis qu'Altice cotée à Amsterdam prenait 13,99% à la même heure.Un peu plus tôt dans la journée, Altice et Bouygues avaient confirmé, par des communiqué séparés, l'offre de rachat. Le groupe industriel prévoit de réunir les membres de son conseil d'administration mardi pour l'étudier."Aucune négociation n'est en cours" à ce stade, a précisé néanmoins Bouygues dans un communiqué.L'offre de rachat a également été confirmée par Altice, sa filiale ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant