Office Depot et Staples plongent après l'abandon de leur fusion

le
0
OFFICE DEPOT ET STAPLES CHUTENT EN BOURSE
OFFICE DEPOT ET STAPLES CHUTENT EN BOURSE

(Reuters) - Les deux géants américains des fournitures de bureau Staples et Office Depot chutent lourdement à Wall Street mercredi après l'annonce de l'abandon de leur projet de fusion, face à l'opposition des autorités de la concurrence.

Staples, le numéro un américain du secteur, lâche 16,51% à 8,65 dollars vers 17h40 et Office Depot, son dauphin, s'effondre de 39% à 3,71 dollars, revenant à ses niveaux du début 2013.

Les deux groupes ont renoncé à leur projet de mariage mardi soir après la décision d'un juge fédéral de suspendre la fusion, comme le demandait la Commission fédérale du Commerce (FTC).

Dans un communiqué, Staples a annoncé un plan de réduction de coûts de 300 millions de dollars (262 millions d'euros) et indiqué qu'il étudierait des alternatives stratégiques pour ses opérations européennes. Il entend aussi poursuivre sa politique d'acquisitions dans des segments d'activité au-delà des fournitures de bureau.

Staples va par ailleurs verser une indemnité de rupture de 250 millions de dollars à Office Depot, comme convenu dans le projet d'accord de février 2015, et il renonce à vendre pour 500 millions de dollars de grands contrats et autres actifs à Essendant comme il s'était engagé à le faire s'il obtenait le feu vert des autorités.

(Sruthi Ramakrishnan, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant