Offensive en Somalie : la France fournit une aide logistique au Kenya

le
0
INFO LE FIGARO - Paris dément avoir bombardé la localité somalienne de Kuday. Mais un Transall français achemine du matériel sur Wajir, au Kenya.

La France «dément formellement » toute intervention militaire directe en Somalie, en appui de l'offensive menée par le Kenya voisin contre les milices islamistes al-Chebab. Mais Paris prête indirectement main forte à l'opération kenyane en Somalie en fournissant «une aide logistique limitée».

Un responsable du ministère de la Défense, interrogé par Le Figaro, affirme qu'«aucun tir français» n'a visé la localité de Kuday, près de la ville somalienne de Kismayo, bastion des Chebab visé depuis plus d'une semaine par des opérations de l'armée kenyane. Un porte-parole militaire à Nairobi, le major Emmanuel Chirchir, avait pourtant déclaré à l'Associated Press (AP) que la marine française, déployée dans le cadre de l'opération anti-piraterie Atalante, avait bombardé Kuday samedi soir.

«C'est faux», assure-t-on à l'état-major français, assurant qu'aucun bâtiment de guerre français ne se trouve actuellement au large de Kismayo. À Paris, on n'exclut pas u

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant