Offensive des Tchadiens et Nigériens contre Boko Haram au Nigeria

le
0

(Précisions, contexte) N'DJAMENA/NIAMEY, 8 mars (Reuters) - Venant du sud-est du Niger, des soldats tchadiens et nigériens ont lancé dimanche une offensive conjointe contre les islamistes de Boko Haram dans l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris de sources militaires. "Nous pouvons confirmer que les forces tchadiennes et nigériennes ont lancé une offensive ce matin à partir du Niger. Cette offensive est en cours", a dit le colonel Azem Bermandoa, porte-parole de l'armée tchadienne. De sources militaires au Niger, on précise que l'offensive se déroule dans l'Etat nigérian de Borno et que les soldats tchadiens et nigériens ont franchi la frontière près de la ville-frontière de Diffa. Un habitant de Diffa a vu un convoi d'au moins 300 véhicules quitter la ville durant la nuit. Il s'agit de la première incursion notable des forces nigériennes en territoire nigérian dans le cadre de la lutte contre les islamistes. Jusqu'ici, les Nigériens avaient uniquement opéré à la frontière. Les Tchadiens, eux, ont déjà envoyé des troupes dans le nord-est du Nigeria pour chasser les hommes de Boko Haram de plusieurs secteurs proches de la frontière camerounaise. Une source nigérienne a précisé que le gouvernement nigérian avait donné son feu vert à cette offensive, ce qui n'a pu être confirmé dans l'immédiat à Abuja. Boko Haram a annoncé samedi qu'il prêtait allégeance à l'Etat islamique (EI) qui contrôle depuis l'été dernier de vastes territoires en Irak et en Syrie. ID:nL5N0W90RI Quelques heures avant cette annonce, quatre explosions avaient fait au moins 50 morts et 36 blessés à Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno dont les islamistes ont tenté de s'emparer fin janvier. ID:nL5N0W90FR (Madjiasra Nako et Abdoulaye Massalaki, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant