Offensive des peshmergas sur Sindjar dans le nord de l'Irak

le
0

ERBIL, Irak, 17 décembre (Reuters) - Les forces kurdes ont lancé mercredi matin une offensive pour tenter de reprendre la ville de Sindjar, dans le nord-ouest de l'Irak, profitant d'intenses bombardements des avions de la coalition conduite par les Etats-Unis sur les positions du groupe Etat islamique (EI) au cours de la nuit. La ville est un enjeu stratégique car son contrôle permettrait aux peshmergas d'ouvrir un corridor vers les zones montagneuses voisines où des centaines de Yazidis sont assiégés par l'EI depuis le mois d'août. Cette bataille possède aussi une dimension symbolique pour les combattants kurdes après leur débandade l'été dernier face à la progression fulgurante des djihadistes, qui y ont tué ou capturé des centaines de Yazidis. "Une offensive terrestre a commencé ce matin à 08h00 pour libérer la ville de Sindjar", a dit un responsable du conseil de sécurité de la région. "Des éléments montrent que de nombreux combattants de l'EI ont fui la zone en abandonnant leurs armes". Depuis le début des frappes aériennes menées par la coalition anti-Daech cet été, les peshmergas ont repris une grande partie du terrain concédé aux islamistes. Le djebel Sindjar, région montagneuse située à l'ouest de Mossoul dans le nord du pays, demeure toutefois une zone difficilement accessible. (Isabel Coles; Pierre Sérisier pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant