Offensive de l'armée irakienne contre des positions de l'EI

le
0

BAGDAD, 17 septembre (Reuters) - Les forces armées irakiennes ont mené mercredi des opérations militaires d'envergure contre les combattants de l'Etat islamique dans trois villes du centre de l'Irak, indiquent des sources au sein des services de sécurité. Les opérations des forces gouvernementales, qui ont débuté mercredi avant l'aube, se concentrent sur les localités de Ramadi, Falloudja et d'Haditha dans la province occidentale d'Anbar, ajoute-t-on de même source. Des tribus sunnites s'étaient révoltées fin 2013 dans ces régions lorsque le Premier ministre chiite de l'époque, Nouri al Maliki, avait envoyé l'armée pour mettre fin à des manifestations antigouvernementales qui duraient depuis un an. Les djihadistes de l'EI ont ensuite investi ces agglomérations et s'y sont imposés comme la force dominante sur le terrain. A Ramadi, la 8e division de l'armée irakienne a fait usage de tirs de mortier, de roquettes et d'artillerie, indiquent les mêmes sources. Des combattants tribaux sunnites ralliés au gouvernement du Premier ministre Haïdar al Abadi se sont heurtés à des membres de l'Etat islamique, faisant huit morts, indique une source hospitalière. A Falloudja, c'est le quartier d'Al Soudjour situé en périphérie qui a été pris sous le feu de bombardements et de raids de l'aviation provoquant la mort de 12 civils, indiquent des médecins. Des djihadistes ont tenté de s'emparer du quartier résidentiel de Barouana à cinq kilomètres au sud d'Haditha mercredi et se sont heurtés aux troupes loyalistes. L'armée irakienne contrôle la majeure partie de cette agglomération. (Saif Sameer Hameed; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant