Offensive de Boko Haram sur une autre ville du nord du Nigeria

le
0

YOLA, Nigeria, 6 septembre (Reuters) - Les combattants de la secte Boko Haram ont lancé samedi matin une offensive contre une autre ville du nord-est du Nigeria près de la frontière du Cameroun, rapportent des habitants et des responsables locaux. Les islamistes, qui se sont rendus maîtres de plusieurs agglomérations de la région au cours des dernières semaines, ont investi la localité de Gulak située dans la partie nord de l'Etat d'Adamawa. Un témoin a raconté à Reuters que les assaillants avaient fouillé chaque maison de Gulak en faisant usage d'armes à feu, laissant derrière eux les corps de leurs victimes. "Au moment où je vous parle, il sont encore en train de tuer des gens", a dit ce témoin sans pouvoir donner une estimation du nombre des victimes. Un conseiller du gouverneur de l'Etat d'Adamawa a confirmé l'attaque menée par les activistes et a précisé que son père avait été tué au cours des violences. Gulak se situe à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Gwoza, ville frontalière qui jouxte l'Etat de Borno investie par les combattants de la secte le mois dernier. Le chef de la secte, Aboubakar Shekau, a proclamé un "territoire musulman" dans cette partie du Nigeria. (Emmaneul Ande; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant