Oddo AM interroge les investisseurs sur leurs convictions pour le second semestre

le
0

(NEWSManagers.com) - Oddo Asset Management ( Oddo AM) a interrogé 60 investisseurs européens parmi ses clients début juillet, sur leur sentiment de marché. Parmi les enseignements qui ressortent de ce questionnaire, 54% des investisseurs interrogés prévoient d'enregistrer sur l'année en cours une performance moins bonne qu'en 2013, contre 31% qui anticipent une meilleure performance et 15% qui misent sur un rendement relativement stable par rapport à l'an dernier.

Par ailleurs, à la question " quelle classe d'actifs comptez-vous privilégier d'ici à la fin de l'année ? " , ils sont 64% à déclarer les actions, les obligations convertibles arrivant immédiatement après mais en étant citée par seulement 12% des investisseurs interrogés. En termes d'exposition géographique, ils sont plus de 2/3 à privilégier l'Europe (et pour environ la moitié d'entre eux plus particulièrement la zone euro), les marchés émergents ayant la préférence d'un quart des investisseurs sondés. En revanche, très peu comptent privilégier les Etats-Unis (4%).

Enfin, pour ce qui est des craintes de correction, 42% des investisseurs interrogés par Oddo AM, prédisent que le marché de la dette souveraine américaine sera " le prochain à corriger " , tandis que 27% considèrent que le marché high yield corrigera en premier. Ils sont aussi 12% à penser que la première correction interviendra sur le marché actions européen. A noter que le marché actions américain, à des plus hauts historiques et plus cher que le marché européen en termes de valorisations, ne figurait pas parmi les réponses possibles et n'a donc pas été cité.

Dans ce cadre, Oddo AM privilégie 3 thèmes d'investissements pour les prochains mois. D'abord le rattrapage des " secteurs domestiques " dont l'activité est très européenne, par rapport aux secteurs exportateurs très exposés à l'international et notamment aux émergents. Ensuite l'immobilier (et plus particulièrement l'immobilier de bureau) qui va bénéficier des dernières mesures annoncées par la BCE, l'écart entre les perspectives de rendement sur l'immobilier et le taux sans risque étant significatif. Enfin, les émergents où les fondamentaux de long terme sont favorables avec un momentum de nouveau positif.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant