Octobre 1961 : retour sur une «répression sanglante»

le
0
VIDÉOS - C'est ainsi que François Hollande a qualifié la répression des manifestants réunis à l'appel du FLN, le 17 octobre 1961, à Paris. Retour sur les évènements à travers des images d'archives.

Le 17 octobre 1961, à l'appel du Front de libération nationale algérien (FLN), des milliers d'Algériens manifestent dans les rues de Paris contre le couvre-feu qui leur est imposé. En pleine guerre d'Algérie, le pouvoir incarné par le ministre de l'Intérieur, Roger Frey, et le préfet de Police de Paris, Maurice Papon, donne l'ordre aux policiers d'empêcher les rassemblements. La manifestation est brutalement réprimée. Des manifestants sont interpellés, battus ou jetés dans la Seine. Selon les sources et les parties prenantes, entre 30 et 200 personnes sont mortes.

Le 18 octobre 1961, des images montrent les dégâts dans les rues de Paris et des arrestations:

La France est alors engagée depuis sept ans dans la guerre en Algérie. À l'époque, on parle des «événements» d'Alger pour évoquer le conflit, mais il s'est bel et bien exporté en métropole. Depuis la fin des années 50, le FLN mène des attentats contre les policiers français. À Paris, la tension mon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant