Ockrent indignée par sa mise en cause

le
0
INTERVIEW - La dirigeante de France 24 rappelle être solidaire de la plainte déposée par l'Audiovisuel extérieur de la France pour piratage informatique

Christine Ockrent est directrice générale déléguée de l'Audiovisuel extérieur de la France (France 24, RFI et Monte Carlo Doualiya), présidé par Alain de Pouzilhac.

LE FIGARO. - Vous êtes mise en cause dans l'affaire d'espionnage informatique qui touche l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF). Comment réagissez-vous ?

Christine OCKRENT. - J'ai quarante ans de métier et pas une ombre sur mon honneur. La mise en cause dont je suis l'objet est inqualifiable et c'est pour cela que je porte plainte pour diffamation contre l'hebdomadaire (Marianne, NDLR) qui ose m'impliquer dans toute cette affaire. Il s'agit là d'une cabale orchestrée autour de rapports d'experts distribués ici et là auxquels je n'ai pas eu accès. Et tout ce qui en découle est diffamatoire à mon encontre. J'attends, quant à moi, les conclusions de l'enquête de police qui est en cours. Enfin, au passage, je rappelle qu'en tant que numéro 2 de l'entreprise, je n'ai nul besoin d'user de piratage in

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant