Océane : le suspect passe aux aveux et tente de se suicider

le
0
Les analyses ont confirmé que l'ADN de ce marginal de 25 ans correspondait bien à celui retrouvé sur le corps de la petite fille. Il a tenté de mettre fin à ses jours dans sa cellule.

Coup de théâtre dans l'affaire Océane. Le jeune meurtrier présumé de la petite Océane a tenté de se suicider dans sa cellule jeudi. «Il y a eu effectivement une tentative de suicide très sérieuse, il s'est pendu en se servant de son t-shirt, mais en aucun cas il n'a tenté d'avaler son t-shirt comme certains médias l'ont dit, c'est grotesque», a déclaré son avocat, Me Jean-François Corral. «Il est hors de danger aujourd'hui», a-t-il ajouté. «L'éventualité d'un suicide était envisagée très sérieusement car il ne supporte pas ce qu'il a fait. Les gendarmes étaient aux aguets et c'est ce qui l'a sauvé d'ailleurs. Le Samu est intervenu, il y avait une vraie gravité dans son geste», a poursuivi Me Corral.

Hier, lors d'une conférence de presse, le procureur de Nîmes, Robert Gelli, avait annoncé que l'homme de 25 ans placé en garde à vue après s'être présenté de lui-même mardi soir aux gendarmes de Bellegarde (Gard), a avoué le meurtre d'Océane. «On p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant