Obtenir une évaluation de sa retraite

le
0

Pour lutter activement contre le surendettement, le gouvernement souhaite mettre en place un registre national des crédits. Mais sa mise en place prévue au printemps a pris du retard.

Registre national des crédits : quel objectif ?

Le surendettement est un véritable problème, qui touche de nombreux ménages en France et peut provoquer des situations extrêmement difficiles à surmonter. Pour enrayer cette tendance, le gouvernement a manifesté sa volonté de créer un registre national des crédits, ayant pour objectif de responsabiliser aussi bien les emprunteurs que les banques. Ces dernières seront en effet contraintes de respecter des plafonnements de frais, afin de limiter les crédits pour les ménages les plus fragiles sur le plan financier. Ce registre, dont l'idée est évoquée depuis plusieurs années par les gouvernements successifs, vise également à favoriser la concurrence saine entre les banques, à l'avantage des particuliers.

Un retard sur le vote de cet amendement

Un rapport avait déjà été établi en 2011 sur l'intérêt de ce registre national des crédits. Sa création devait être enfin soumise au vote de l'Assemblée nationale au printemps, dans le cadre de la loi sur la consommation. Le calendrier a finalement pris du retard.

Un registre allégé

En définitive, l'amendement au projet de loi sur la consommation a été voté le 13 juin 2013. Le registre, appelé « fichier positif », verra donc le jour, mais ne comportera pas les crédits immobiliers. Seuls les crédits à la consommation seront répertoriés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant