Obligations vertes d'entreprises : la Chine pourrait faire décoller le marché

le
0

Selon un rapport publié le 15 avril par Standard & Poor’s, les entreprises émettront au moins 15 milliards de dollars d’obligations vertes en 2016. Soit une hausse de 9,6 milliards de dollars par rapport à 2015. Si le marché chinois des obligations vertes décolle cette année, comme le prédisent plusieurs spécialistes, cela ajouterait 13 milliards de dollars d’émissions supplémentaires, portant le total des émissions vertes d’entreprises à 28 milliards de dollars.  

"Cette rapide croissance s’explique par de nouvelles émissions de la part de très grandes entreprises, un marché chinois naissant, un intérêt croissant de la part du secteur utilities (production et distribution d'eau, de gaz ou d'électricité, NDLR) aux Etats-Unis, une forte demande des investisseurs, et une augmentation des exigences de transparence environnementale" analyse l’agence de notation.  

L’année a démarré fort avec l’émission par Apple d’une tranche d’émissions vertes d’une valeur de 1,5 milliard de dollars à taux fixe (sur un programme d’émissions de dette de 12 Md $). Le géant américain avait alors expliqué que ces fonds seraient utilisés pour "réduire l'impact sur le changement climatique, financer des bâtiments écologiques, l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, les économies d'eau, les actions de recyclage et de réduction de la pollution."  

L'année dernière, des obligations vertes d’une valeur d'environ 42 milliards de dollars ont été vendues à l'échelle mondiale, contre 37 milliards de dollars en 2014, estime la Climate Bonds Initiative. Cette année, l’objectif est d’atteindre les 100 milliards de dollars.  

Retrouvez cet article sur Novethic.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant