Obligations : Theam n'exclut pas une correction

le
0

(AOF) - Pour Olivier Laplenie, Head of Quant Fixed Income Management chez Theam, l'heure est à la prudence sur le marché obligataire, dans un contexte de valorisations élevées. Le gérant défend un scénario selon lequel les difficultés du marché du crédit ne sont pas circonscrites au secteur de l'énergie mais concernent l'ensemble de la classe d'actifs. "Dans un tel scénario, nous pouvons nous attendre à un écartement plus significatif des spreads, à horizon 6-9 mois, en particulier dans le segment du haut rendement", précise Olivier Laplenie.

La perspective d'un durcissement de la politique monétaire de la Fed marque plutôt la fin d'un cycle, note l'expert de Theam. Et cette évolution intervient au moment où la qualité de crédit de nombreux émetteurs se dégrade, en particulier dans l'univers du haut rendement (y compris en excluant le secteur de l'énergie).

"Dans le monde émergent, l'augmentation du niveau d'endettement dans certains pays, alors que la croissance économique ralentit (cas emblématique de la Chine), est à surveiller", ajoute le directeur du Quant Fixed Income Management de la filiale de BNP Paribas.

A plus court terme, ce sont les risques politiques qui pourraient peser sur les obligations : les élections présidentielles aux Etats-Unis en novembre, un referendum important en Italie... A cela s'ajoutent les incertitudes persistantes sur les conséquences du Brexit ou encore la revue de la note de crédit du Portugal. "Tous ces éléments pourraient initier une correction sur les marchés" prévient Olivier Laplenie chez Theam.

Pour se couvrir face à ces risques, le gérant estime que les investisseurs obligataires devraient raccourcir la maturité des obligations en portefeuille et porter une attention accrue à la qualité de crédit des émetteurs sélectionnés pour protéger les gains en attendant une plus grande visibilité sur l'évolution des marchés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant