Obligations : Neuflize OBC prudent, prêt à investir sur les titres d'entreprises

le
0

(AOF) - Alors que la divergence de politique monétaire entre l'Europe et les Etats-Unis devrait s'accentuer en 2016, l'environnement obligataire promet d'être chahuté. Cette perspective incite Neuflize OBC à la prudence sur cette classe d'actifs.

Citant Mary Pieterse Bloem, expertise taux d'ABN Amro, le gestionnaire d'actifs voit dans les obligations d'entreprises "une des dernières sources de rendement" : "Elles devraient davantage profiter de l'assouplisse- ment monétaire de la BCE, des faibles taux de défaut et de la reprise économique en cours. La baisse des prix de l'énergie et la hausse du dollar face à l'euro constituent deux facteurs de soutien supplémentaires".

Dans une optique de diversification, "les obligations à haut rendement, européennes notamment, offrent encore du potentiel. Les valorisations sont attrayantes. Nous préférons l'Europe aux Etats-Unis en raison de la forte exposition du haut rendement américain au secteur de l'énergie", précise Mary Pieterse Bloem.

En revanche, Neuflize OBC reste à l'écart des obligations émergentes en attendant un point d'entrée intéressant. Ce dernier pourrait survenir dans le courant de l'année 2016, lorsque le resserrement monétaire américain sera totalement intégré.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant