Obligations convertibles : Des inquiétudes malgré leurs performances

le
0
(NEWSManagers.com) - Les obligations convertibles constituent une classe d'actifs très séduisante qui s'est imposée auprès des investisseurs mais qui reste soumise à des risques techniques et d'investissement qui ne doivent pas être sous-estimés, estime l'agence d'évaluation financière Fitch Ratings dans deux études publiées le 17 septembre.

Les fonds d'obligations convertibles internationales ont dégagé une performance annualisée de 9,5% au cours des trois dernières années, soit à peu près la même performance que les actions internationales, mais avec seulement 50% de la volatilité observée sur les actions. Cependant, poursuit Fitch, les fonds d'obligations convertibles ont été davantage affectés par la baisse du marché que par la hausse, ce qui peut signaler une sensibilité accrue au crédit, notamment dans le high yield.

La baisse des émissions de convertibles a entraîné une stagnation du marché, les investisseurs institutionnels long only ayant généralement remplacé les hedge funds comme détenteurs de convertibles depuis la faillite de Lehman. Ce qui s'est traduit par une moindre liquidité et une mauvaise formation des prix sur certains segments de marché.

" Les investisseurs doivent se concentrer sur quatre paramètres lorsqu'ils sélectionnent et suivent un fonds d'obligations convertibles : le rendement, la convexité et le profil de risque général, la gestion de la liquidité et des contraintes d'offre, et enfin la gestion des sensibilités de marché et la capacité de tirer parti de multiples ressources et inputs" , estime Manuel Arrive, senior director au sein du groupe Fund and Asset Manager rating chez Fitch.

Depuis le début de l'année, les fonds d'obligations convertibles dans le monde ont enregistré une collecte nette de plus de 2 milliards d'euros alors que les fonds de convertibles européennes ont subi une décollecte de plus de 600 millions d'euros. Les actifs sous gestion des fonds de convertibles ont retrouvé leur niveau d'avant la faillite de Lehman à environ 55 milliards d'euros.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant