Objets connectés: douche intelligente et "e-chaussette" présentés à Grenoble

le
0
Objets connectés: douche intelligente et "e-chaussette" présentés à Grenoble
Objets connectés: douche intelligente et "e-chaussette" présentés à Grenoble

(AFP) - Des prototypes de douche intelligente, pour contrôler sa consommation d'eau, et d'"e-chaussette" destinée à prévenir les ulcères plantaires ont été présentés jeudi au forum 5i de Grenoble, consacré aux objets connectés.Baptisée Hydrao, la douche dite intelligente permet d'informer son utilisateur de sa consommation d'eau en temps réel via un signal lumineux qui apparaît sur le pommeau de douche.

Fonctionnant grâce à la force électromotrice de l'eau et connecté à un smartphone par Bluetooth, Hydrao permet un suivi personnalisé de sa consommation d'eau.

"On peut établir un graphique, échanger sa consommation sur les réseaux sociaux, comparer avec les voisins", explique Pierre-Marie Girod-Roux, cofondateur de la startup avec l'inventeur du prototype, un salarié de STMicroelectronics.

"Il s'agit de mettre la technologie au service de l'environnement", ajoute-t-il.

Après une levée de fonds via une plateforme de financement participatif, Hydrao a déjà reçu plus de 500 pré-commandes sur son site internet. Le pommeau de douche devrait être commercialisé moins de 100 euros l'unité, pour une économie promise de 250 euros par an en cas de réduction de la durée des douches d'un foyer de quatre personnes.

"Notre objectif est de livrer les premiers clients à l'été", avance M. Girod-Roux.

Parmi les autres innovations présentées, l'e-chaussette développée par la société Texisense vise elle à prévenir les ulcères plantaires chez les diabétiques de type 2 n'ayant plus de sensibilité aux extrémités.

Des capteurs de pression en textile sont répartis sur la chaussette, qui a tout d'une chaussette ordinaire, pour alerter le patient en cas de pression trop forte.

La chaussette est connectée à une montre ou un smartphone en Bluetooth. L'ulcère plantaire peut conduire à une amputation du pied.

Cette chaussette, développée par des chercheurs grenoblois, fait l'objet d'études cliniques ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant